Le Concert Universel sur les rives lémaniques

ConcertL’ensemble baroque de Juliette Roumailhac joue à Saint-Sulpice et à Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Dans le grand concert de la musique universelle, les dissonances particulières forment l’accord du total.» C’est sur cette pensée d’Ange Goudar, écrivain et aventurier français du XVIIIe siècle, que le Concert Universel a fondé sa recherche musicale sur instruments d’époque. «Depuis la nuit des temps, commente Juliette Roumailhac, violoniste et fondatrice de l’ensemble, la musique réunit les hommes en exauçant leur désir d’harmonie, tout en incluant les dissonances et les différences propres à chacun.»

Pour se présenter au public et faire connaître son approche humaniste de la musique baroque, le Concert Universel a conçu deux programmes distincts qu’il joue à quelques jours d’intervalle. Le premier ce dimanche présente le noyau dur de l’ensemble, avec Steinunn Stefansdottir, violoncelle baroque et Brice Sailly, clavecin. L’autre, jeudi prochain à Genève, jouit d’un effectif plus fourni.

Ce dimanche 10 février à Saint-Sulpice, le Concert Universel part en voyage à trois dans l’Italie baroque du XVIIIe siècle, avec des œuvres pour violon, violoncelle et clavecin de Corelli, Tartini, Bonporti, Veracini et Leclair. À Genève le 14 février, le Concert Universel propose une soirée musicale, festive et virtuose à huit musiciens, pour magnifier la formule concertante chère à Vivaldi, Tartini, Locatelli, Leclair et Haendel.

Saint-Sulpice, église romane Di 10 février (17 h). Entrée libre Genève, église Saint-Germain Je 14 février (20 h). www.leconcertuniversel.com (24 heures)

Créé: 07.02.2019, 14h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.