Mort du dessinateur Guillermo Mordillo

Carnet noir Le dessinateur argentin, devenu célèbre dans les années 70 pour ses dessins poétiques et muets, est décédé à l'âge de 86 ans.

Guillermo Mordillo était célèbre pour son univers drôle et poétique immédiatement reconnaissable.

Guillermo Mordillo était célèbre pour son univers drôle et poétique immédiatement reconnaissable. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D'après le journal El Paìs, le dessinateur argentin Guillermo Mordillo est décédé dans la nuit de vendredi à samedi après avoir fait un malaise dans un restaurant de l'île de Majorque, en Espagne. Il avait 86 ans.

Son petit personnage universel muet, ses animaux arrondis, ainsi que son style coloré et poétique ont fait le tour du monde dans les années 70.

Né en 1932 dans une famille d'immigrants espagnols en Argentine, Mordillo a commencé à dessiner à l'âge de 12 ans. À l'âge adulte, il est parti pour le Pérou après avoir décroché un diplôme d'illustrateur, puis s'est installé à New York. Mais ce n'est qu'une fois arrivé à Paris que sa carrière de dessinateur a réellement pris son envol.

Créé: 30.06.2019, 22h20

Articles en relation

Patrick Chappatte dénonce les «foules en colère»

Dessin de presse Le dessinateur suisse réagit après la décision du New York Times de renoncer aux dessins politiques dans son édition internationale. Plus...

Décès de William Vance, le dessinateur de «XIII»

Bande dessinée Le Belge William Vance, co-créateur avec Jean van Ham de la série culte «XIII», est mort lundi soir à 82 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.