Sortir ce week-end: le choix de la rédaction

ActivitésDécouvrez les manifestations choisies par nos journalistes du 21 au 24 mars.

Cannibale

Cannibale Image: Alban Van Vassenhove

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Concerts

Dub franco-hawaïen à l’Amalgame

Le bon vieux ska qui groove de façon bien épaisse plutôt qu’il ne pétille bêtement avec un jeu de mots débile dans le titre n’est pas l’apanage des Londoniens ou de la Jamaïque. La France possède son groupe de quadras fans de dancehall, mais aussi de dub hawaïen, dont le doux mélange se croque sous le nom de Cannibale. Le sextette sera décapsulé à Yverdon par Terrenoire, duo fraternel et compatriote venu de Saint-Étienne et manipulant dans le même shaker de l’electro, du hip-hop et de la chanson française. François Barras

Yverdon, Amalgame
ve 22 mars (21h)
Loc. Fnac, Petzi et Starticket
www.amalgameclub.ch


Arto Lindsay à l’ECAL

C’est un guitar hero d’un genre un peu particulier qui donne un concert à l’École cantonale d’art ce jeudi. Arto Lindsay, Américain aux origines brésiliennes, a participé à l’épopée abrasive de la No Wave avec le groupe DNA. Avant-gardiste éclectique, le guitariste a aussi joué avec les Lounge Lizards de John Lurie et participé aux expérimentations de John Zorn. Cela ne l’a pas empêché de céder à des penchants plus pop où transparaissait parfois sa culture brésilienne. Un musicien hors normes attendu en solo. Boris Senff

Renens, ECAL
je 21 mars (19h30). Entrée libre
Rens.: 021 316 99 33
www.ecal.ch


Matt Elliott au temple à Nyon

Avec une dizaine d’albums, dont un «Drinking Songs» le révélant en 2004 au monde, l’Anglais Matt Elliott compte parmi ces musiciens nécessaires, tenaces, réguliers, en bordure des grandes routes mais taillant joliment son propre chemin. La folk triste du musicien, désormais installé en France, s’est toujours rehaussée de l’apport de cordes féminines. Au temple de Nyon, pour cette parenthèse de sérénité hors du tumulte, ce sont les mal nommées Vacarme (Carla Pallone, Christelle Lassort et Gaspar Claus) qui prêtent leurs violons et leurs violoncelles à la voix de Matt. François Barras

Image: Amélie Boutry

Nyon, temple
je 21 mars (20h). Assis
Loc. Petzi.ch
www.usineagaz.ch


Classique

Une harpe à Coppet

À l’époque des «Salons» où se rencontraient écrivains et musiciens, la harpe tenait une place de choix. En visitant le musée du château de Coppet, on admire ainsi la harpe dont jouait Juliette Récamier, amie de Germaine de Staël et de Benjamin Constant, qui furent longtemps les maîtres des lieux. Nul doute qu’Isabelle Moretti saura faire revivre cette atmosphère poétique à travers un programme qui alliera l’élégance française de Debussy à la fougue espagnole d’Albéniz. Ce concert marque l’ouverture de la saison culturelle organisée par le Cercle des Amis du château de Coppet. Matthieu Chenal

Image: LDD

Coppet, château
di 24 (17h)
Billetterie sur place dès 16h30
www.rencontrescoppet.ch


Scène

«La nouvelle» avec Seigner et Berry

La presse française s’accorde pour souligner l’osmose théâtrale du couple formé par Mathilde Seigner et Richard Berry sur les planches. «La nouvelle», pièce d’Éric Assous, est inspirée d’un épisode réel de la vie de Richard Berry. Veuf depuis peu, Simon a invité ses deux fils pour leur présenter sa nouvelle compagne de vingt ans sa cadette. Entre enthousiasme et désastre, la relation parent-enfants est revisitée avec humour. Thérèse Courvoisier

Image: DR

Saint-Maurice, Théâtre du Martolet
je 21 (20h30)
www.theatredumartolet.ch


«Runway» à l’Arsenic

Une histoire de cheveux, voilà ce que propose le collectif de chorégraphes Delgado Fuchs, qui collabore pour l’occasion avec Charlie Le Mindu, fondateur de «Haute Coiffure», et le compositeur et musicien Clive Jenkins. Un spectacle qui devrait donc plaire aux coiffeurs même si «Runway» «questionne plus largement l’hyperconscience du corps à travers la transformation du genre et des stéréotypes». Transformations, travestissements et, évidemment, transgressions sont au menu. Boris Senff

Lausanne, Arsenic
jusqu’au di 24 mars (19h)
Rens.: 021 625 11 36
www.arsenic.ch


Exposition

Claire Nicole au Jenisch à Vevey

Dans son atelier des hauts de Lausanne, Claire Nicole choie la matière, elle la caresse de l’esprit avant de la poser sur la feuille au doigt ou avec une série d’ustensiles aussi insolites qu’une roulette à pâtisserie. Puis elle crée longuement, lentement, espérant aussi susciter le temps long du regard. Le nouvel accrochage du Pavillon de l’Estampe ouvert à l’étage au Musée Jenisch, à Vevey, rend hommage à cette artiste invitant à la réflexion à travers ses abstractions. Pour le composer, deux collections se mêlent, celle de l’artiste et celle du Cabinet cantonal des estampes. Florence Millioud Henriques

Vevey, Musée Jenisch
Je (10h-21h), ve, sa, di (10h-18h)
www.museejenisch.ch

(24 heures)

Créé: 21.03.2019, 15h02

Articles en relation

Quand la musique génère la fantasy

Musique de film L’Orchestre symphonique Bande-Son part à la conquête des contes et légendes du cinéma, avec ses chœurs. Plus...

La marquise d’O…, immaculée conception

Scène L’Oriental-Vevey accueille la nouvelle création de la Cie De Facto. Plus...

Le destin de Jean-Louis frappe à nouveau

Humour La pièce à succès, narrant les mésaventures d’un vigneron du cru, s’offre une nouvelle cuvée. Plus...

L'Orient voyageur d'Anouar Brahem à Morges

Concert La tournée de l’oudiste tunisien passe au Théâtre de Beausobre. Plus...

Dans les galeries avec Laurent Delaloye

Culture Le choix de la rédaction. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.