L'Aigle nazi sur des affiches d'Amazon choque

New YorkLa campagne de pub d'Amazon pour sa série de fiction post-2nde guerre mondiale s'est attirée les foudres du public.

Amazon avait été autorisé par l'autorité des transports new-yorkais à recouvrir les sièges de la ligne S du métro des deux drapeaux américains imaginés par les auteurs de la série

Amazon avait été autorisé par l'autorité des transports new-yorkais à recouvrir les sièges de la ligne S du métro des deux drapeaux américains imaginés par les auteurs de la série "The man in the high castle", qui reprennent l'aigle nazi et la croix de fer allemande. (Image - 24 novembre 2015) Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une campagne publicitaire d'Amazon pour sa nouvelle série dans le métro de New York, reprenant notamment l'aigle nazi, a été vivement critiquée au point que le dispositif a été retiré mardi.

La nouvelle série télévisée produite par Amazon s'intitule «The Man in the High Castle» («Le maître du haut château») et est inspirée du roman éponyme de Philip K. Dick.

Diffusée depuis le mois dernier, elle se déroule durant les années 1960 aux Etats-Unis, pays occupé par les Nazis et leurs alliés Japonais qui auraient gagné, dans ce scénario, la Seconde Guerre mondiale.

Pour assurer la promotion de la série, Amazon avait été autorisé par l'autorité des transports new-yorkais, la Metropolitan Transportation Authority (MTA) à recouvrir les sièges de la ligne S du métro des deux drapeaux américains imaginés par les auteurs.

Sur l'un, utilisé pour la partie est des Etats-Unis, figure l'aigle nazi et la croix de fer allemande, tandis que l'autre, qui flotte sur la partie ouest, reprend le graphisme de celui utilisé par les Japonais entre 1870 et 1945.

Pluie de critiques

Une pluie de critiques s'est rapidement abattue sur Amazon, accusé d'avoir utilisé ces symboles à des fins publicitaires sans explication à destination des usagers.

«Voir le drapeau américain associé à un symbole nazi est viscéralement choquant, parce qu'il n'y a pas de contexte pour en expliquer le sens», a déclaré, dans un communiqué, l'Anti-Defamation League, association de lutte contre l'antisémitisme. «Nous ne disons pas que les gens n'ont pas le droit de s'exprimer, mais simplement qu'il y a un manque de sensibilité» dans cette campagne, a-t-elle ajouté.

Parlementaire de l'Etat de New York, Jeffrey Dinowitz a lui estimé qu'il s'agissait de «publicité vulgaire et agressive». Le maire de New York lui-même, Bill de Blasio, s'est dit favorable à ce que les drapeaux adhésifs qui recouvraient les sièges soient retirés des rames.

Une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que ces affiches seraient retirées mardi. Joint par l'AFP, Amazon n'a pas donné suite.

("L'idée la moins originale du jour : la MTA (agence des transports new-yorkais) a recouvert les métros de signes nazis pour promouvoir la série The man in the high castle" dénonce ce (re)tweet du site Fast Company) (afp/nxp)

Créé: 25.11.2015, 02h14

Articles en relation

Berlin ouvre une enquête contre une filiale d'Amazon

La procédure vise Audible.com spécialisé dans le livre audio. Les relations entre le site et Apple sont mis en cause. Plus...

Amazon ouvre sa première librairie à Seattle

Etats-Unis Le géant de la vente de livres par internet ouvre une boutique en dur aux Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...