Ambiance lounge, mets frais et raffinés au Pavillon 2 Montreux

Coup de fourchetteUn établissement, plutôt atypique sur les berges du Léman. On y mange bien dans un cadre enchanteur.

Les serveurs du Pavillon 2, avec au second plan le cogérant Bruno Aubrefeld.

Les serveurs du Pavillon 2, avec au second plan le cogérant Bruno Aubrefeld. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Pavillon, face au cadre enchanteur et unique du charmant port de Territet, a changé d’affectation en mai. Désormais appelé Le Pavillon 2 Montreux, l’établissement, plutôt atypique sur les berges du Léman, est cogéré par Isabelle Heyraud (également à l’Auberge de Sonchaux) et Bruno Aubrefeld. Ce dernier a travaillé à Saint-Bart’, à Val-d’Isère et sur la Côte d’Azur, notamment aux prestigieux Moulins de Ramatuelle.

La décoration du bar et du restaurant, ce dernier posé sur un deck, est soignée et raffinée. Idem pour la musique teintée de soul et de funk seventies, omniprésente mais pas envahissante – au contraire. L’ambiance est donc relaxante, la vaisselle, les nappes et les serviettes chics. Discret et pro, le personnel est à l’écoute et de bon conseil.

«Pour l’élaboration de la carte et des nombreuses autres suggestions proposées en fonction de l’offre de nos fournisseurs, nous nous sommes inspirés de la cuisine des frères Costes (ndlr: Hôtel Costes ou Café Marly, à Paris ) », explique Bruno Aubrefeld. Donc pas d’artifice au Pavillon 2 Montreux, mais des mets basiques et frais, cuisinés simplement. Comme le carpaccio de poulpe (16 fr.), magnifiquement dressé en forme de fleur, ou le très rafraîchissant tartare de thon (19 fr.) entouré de fines tranches de citron vert. En suggestion de la mer, le patron propose notamment un bar cuit en croûte de sel (42 fr.) et servi avec de délicats légumes grillés. A déguster avec délectation, les pâtes aux petites et croquantes morilles (24 fr.). La douceur n’est pas présente que dans l’ambiance et la déco, mais aussi dans les desserts. Comme la très onctueuse mousse au chocolat (9 fr.) ou le crumble léger aux fruits rouges (10 fr.)

La carte des vins est universelle et variée, entre blancs, rouges et rosés. Elle fait la part belle aux vins de la région, comme Dolia (24 fr. la bouteille de 50 cl.), assemblage gamaret et pinot noir de la Cave des Rois (Villeneuve), que la famille Grognuz cultive aux Evouettes (VS).

Créé: 02.09.2016, 11h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...