Le zoo de Bâle se sépare de trois de ses fauves

TransfertDeux lions et une panthère des neiges quittent la cité rhénane. Les animaux étaient nés en 2015.

Trois lionceaux sont nés à Bâle au printemps 2015.

Trois lionceaux sont nés à Bâle au printemps 2015. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux jeunes lions nés l'année passée vont rejoindre le zoo de Leipzig, en Allemagne et une panthère des neiges a été transférée à Paris, a indiqué mardi le jardin zoologique bâlois.

La panthère des neiges est déjà arrivée à la ménagerie du Jardin des plantes à Paris. Elle a quitté Bâle jeudi passé, a précisé le zoo. Le félin faisait partie d'un groupe de trois panthères nées en 2015 dans la cité rhénane. Les deux autres jeunes panthères des neiges vont aussi bientôt quitter les bords du Rhin.

Le zoo de Bâle va également se séparer du troisième jeune lion né lui aussi en 2015. Ces transferts sont réalisés dans le cadre du programme européen pour les espèces menacées, un programme d'élevage créé pour la sauvegarde d'espèces animales en danger.

(ats/nxp)

Créé: 16.08.2016, 11h09

Articles en relation

Naissance de trois lionceaux au zoo de Bâle

Carnet rose Les lionnes Okoa et Uma ont mis bas trois lionceaux pendant les mois de mai et juin. Le petit d'Uma n'a pas encore pointé son museau à l'extérieur. Plus...

Nouvelle femelle rhinocéros au zoo de Bâle

Arrivée C'est la 2e fois que le zoo importe une femelle pour la reproduction. La nouvelle venue s'appelle Saar, elle a 16 ans. Plus...

Des bébés léopards des neiges sont nés au zoo de Bâle

Faune Le plus ancien jardin zoologique de Suisse présente au public ses bébés animaux. Plus...

Le zoo de Bâle a accueilli plusieurs bébés animaux

Carnet rose De nombreux petits ont vu le jour au parc animalier en 2015. Deux gorilles sont ainsi nés, une première depuis dix ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.