L’art de Jean Laplace va au-delà des huit erreurs

DessinOn le trouve tous les jours dans la page Jeux de ce journal. «Sauf erreur» lui rend sa place d’humoriste.

Décalé, poétique, ce dessin de Jean Laplace montre à l’envi que l’auteur n’œuvre pas que pour glisser ses huit erreurs.

Décalé, poétique, ce dessin de Jean Laplace montre à l’envi que l’auteur n’œuvre pas que pour glisser ses huit erreurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A force de les voir à double, on ne les regarde plus, les dessins de Jean Laplace. Comme si les scanner pour y débusquer les huit erreurs empêchait d’en apprécier l’humour, le côté décalé. Or voici que l’octogénaire qui n’a jamais quitté Annecy entre aux Cahiers dessinés sous le titre éloquent de Sauf erreur.

En préface, le journaliste Antoine Duplan situe le dessinateur: «Son œuvre perpétue le rire désespéré que faisaient entendre Chaval ou Bosc, en moins noir toutefois, en moins féroce, ou encore le vertige qui saisit les personnages de Sempé, confrontés à la démesure du monde.» Un trait simple, plutôt benoît, des situations cocasses comme tirées de la vie quotidienne, donnent à ce regard une candeur qu’il n’a pas.

Les huit erreurs ont débarqué en primeur dans la Feuille d’avis de Lausanne le 29 août 1966. Ils y sont toujours: cette semaine sera publié le 16 550e. Laplace s’est retrouvé dans vingt-deux journaux sur cinq continents. Le temps n’a pas prise sur ce casse-tête. Que l’on arrête donc de balancer à tout bout de champ que tout fout le camp. (24 heures)

Créé: 27.01.2017, 10h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...