Aquarelles en île d’Islay, là où se distillent de tourbés whiskys

Bande dessinéeCe voyage en Ecosse proposé par Joël Alessandra emporte comme le fameux breuvage.

Voyage à travers Islay en quête de maîtres distillateurs.

Voyage à travers Islay en quête de maîtres distillateurs. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Etienne Davodeau avait fait pâturer ses bulles dans les vignes. Les ignorants initiaient le lecteur aux secrets vinicoles. Joël Alessandra, dans une démarche qui passe davantage par la fiction, nous catapulte dans les effluves des whiskies. Pas n’importe lesquels, les Ecossais et plus particulièrement ceux que les habitants de l’île d’Islay (Hébrides) élaborent doctement.

Ces eaux-de-vie de grain contiennent la suavité de fleurs capiteuses, jacinthe ou rose poivrée, du caramel au beurre salé, le tout enrobé d’exhalaisons tourbées et marines. Lady Whisky se lit comme une quête du Graal.

Le quinqua Joël Alessandra a beaucoup roulé sa bosse et mis en images Le périple de Baldassare, le roman d’Amin Maalouf. Il sait écrire et ses aquarelles ressuscitent à merveille les ambiances météorologiquement capricieuses des paysages écossais.

Le fil conducteur de ce qui est aussi une «road-BD» se prénomme Helen Arthur, célèbre critique et vénérable reine du scotch. Après son décès, son neveu par alliance, ayant découvert ses carnets, se met bille en tête de faire fabriquer le whisky qu’elle cherchait pour sa marque.

Et nous voici partis à la rencontre de maîtres distillateurs au nez subtil. Islay est le paradis du malt, unique industrie de ses 3400 habitants. Comme il a des lettres, Joël Alessandra, nous familiarise aussi avec les vers du barde Robert Burns. Une découverte décidément bien goûteuse.

(24 heures)

Créé: 22.06.2017, 17h16

Infos

«Lady Whisky»
Joël Alessandra
Casterman, 141 p.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.