Dans les galeries avec Laurent Delaloye

CultureLe choix de la rédaction.

Charlotte Bourgeois, Lorraine Pidoux, Juan Moreno (debout, de g. à dr.) et Mélanie Courvoisier (assise à dr.) entourent les artistes Claire de Quénetain (en blanc) et Sunna Margrét.

Charlotte Bourgeois, Lorraine Pidoux, Juan Moreno (debout, de g. à dr.) et Mélanie Courvoisier (assise à dr.) entourent les artistes Claire de Quénetain (en blanc) et Sunna Margrét. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’art pour l’art se déguste à La Placette

Lausanne – Une galerie de 15 ans d’âge est une denrée rare dans le landerneau vaudois. Et pourtant, à l’échelle humaine, elle correspond tout juste à la maturité sexuelle. Est-ce la raison pour laquelle la vitrine se veut tremplin pour des artistes frais émoulus d’écoles d’art du pays? L’association – sept bénévoles qui ne sont pas dans une logique commerciale – encourage le culot adolescent qui ose s’affranchir d’idées reçues. Le budget de 12'000 francs pour douze expos l’an est alimenté par le Canton, la Ville, la Fondation Sandoz et des privés. Il aide surtout à payer le loyer. Frais de production et rémunération impossibles. Ce qui n’enlève en rien l’audace de l’espace. La preuve avec cette 178e proposition toute en fraîcheur, couleurs et complicité entre deux artistes aux pouvoirs multiples. Les peintures murales et tissus imprimés, parfois rehaussés, de Claire de Quénetain (1986) ont été inspirés par l’univers musical de Sunna Margrét (1992), également plasticienne. Que de sensations!

Peinture murale et tissu coton imprimé, 2019. Image: VANESSA CARDOSO

La Placette, r. Pré-du-Marché 19, tlj 24/24 > sa 5 oct


Vladimir Vasilev

Focale – Vivre avec le passé bien présent et le présent qui se conjugue au futur, voilà toute la complexité de «Bulgarie – pays palimpseste» de l’artiste (1977) qui vit pour la photographie documentaire dès qu’il a 15 ans. Depuis que son pays est entré en 2007 dans l’Union européenne, le pari n’est pas gagné si l’on en croit l’image de cette femme fatiguée perdue dans sa tapisserie pleine d’espoirs. Les autres instants de vie de l’expo ne s’en éloignent pas vraiment. À part une scène de la jeune génération paillettes, les ambiances peignent une réalité plutôt glauque. Mais qui finalement fascinent.

Nyon, pl. du Château 4, me-di 14h-18h > di 11 nov


Diplômes Écal 2019

Écal – La sélection des travaux de bachelor et de master 2019 est très convaincante. Demain sera bien, c’est sûr! C’est LE message de cette mise en scénographies où chaque département (arts visuels, photographie, design, etc.) regroupe ses savoir-faire afin de nous immerger dans une ambiance «maison». Une tendance? Cette génération de créateurs est engagée, avec un discours aux dimensions sociales, écologiques, responsables. Plus que jamais, l’avenir appartient aux artistes qui se réveillent tôt. Parmi les passionnants constats, la photo sort de son champ et utilise le support vidéo ou la «peinture» à l’image d’Alina Frieske et ses sublimes compositions issues des réseaux sociaux. Le design de produit pense pratique et économique à l’instar de la lampe ultraplate en carton léger de Fritz Gräber. Sans oublier les pièces de monnaie suisses revisitées par Arthur Fosse.

Renens, av. du Temple 5, lu-ve 11h-18h > ve 8 nov


Adrien Chevalley

Silicon IVIalley – Le Vaudois (1987) dessine en 3D et en céramique. Voilà pour le fil rouge de sa prometteuse carrière. L’inédit, lui, se produit à chaque nouvelle expo, avec un flot impressionnant de possibles. Avec ses «Saynètes», nous voilà servis. Depuis un an, il utilise un nouveau four pour façonner des sculptures très souvent abstraites, et parfois manifestes, avec un potentiel infini d’histoires que les titres de ses compositions peuvent déclencher. Sans compter celles alimentées par notre imagination. Ce n’est pas toujours évident d’y voir le quadrillage du territoire suisse, et pourtant c’est bien ce que ses fréquentes bal(l)ades en montagne lui inspirent.

Prilly, av. du Chablais 18, sa 13h-15h ou sur rdv > di 20 oct

Créé: 16.10.2019, 16h39

Vernissages - Finissages

Lausanne
Vernissage ce jeudi dès 18h de «Vice et versa». Un aller et retour de deux visions entre la peintre des formes et des couleurs, Thérèse Martin, et Eric Sansonnens, un sculpteur passionné de bois.
Impasse du Phœnix, pl. du Nord 8 > di 3 nov

Champtauroz
Un autre duo vernit sa rencontre, ce samedi 19, dès 17 h. Ou quand les frémissements peints de Christine Gaillard émeuvent les forces d’acier de Michel Mouthon.
Galerie du Tilleul, ruelle du Château 1 > di 10 nov

Lausanne
Ça balance pas mal avec Josse Bailly. Son «Panda végétal» se cache dans l’espace comme il donne la parole à un mélange pop art des plus intrigants. Plus que trois jours pour frémir.
FORMA, r. des Côtes-de-Montbenon 3 > sa 19 oct

Lausanne
«Ellipse», l’expo collective des 20 ans de Circuit, est et a été évolutive, entre silences, effacements, (ré)apparitions, etc. Dans le plus pur esprit novateur de ce centre d’art.
Circuit, av. de Montchoisi 9 > sa 19 oct

Nyon
Les activités land art de Saype sont (re)connues. Elles sont ici accessibles en lithos accompagnées d’un sublime nouveau travail d’atelier.
UNI Global Union, av. Reverdil 8-10 > di 20 oct

Vevey
Dessin, couleur, texte, danse et musique habitent l’œuvre de Michèle Ansermet Papadopoulos. Et aussi son jeu avec les mots!
Ferrari Art Gallery, quai Perdonnet 22 > sa 26 oct

Avenches
Encore un duo d’art avec des «Notes de terrain» poétiques, coécrites par les aquarelles et dessins de Claire Koenig, et les sculptures, huiles et dessins de Nicolas Pahlisch.
Galerie du Château > di 27 oct

Lausanne
Alexandre Loye peut se réjouir. Ses peintures et céramiques de la ville déstructurée et en mouvement font un tabac mérité.
Espace RichterBuxtorf, av. W.-Fraisse 6 > ve 1er nov

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.