Aperti fête ses 10 ans dans l’intimité des ateliers

Arts visuelsUn livre rend hommage aux artistes qui ouvrent leurs portes ce week-end entre Lutry et Prilly.

Isabel Cobbi-Callen témoigne du geste créateur dans son atelier de gravure

Isabel Cobbi-Callen témoigne du geste créateur dans son atelier de gravure Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pénétrer dans des ateliers privés réservés à la création artistique; échanger avec le maître des lieux en toute décontraction: depuis dix ans, Aperti a assis sa réputation dans la capitale vaudoise et attire un public toujours plus large. Samedi et dimanche après-midi, 93 ateliers d’artistes ouvriront leurs portes, «le double par rapport à l’année dernière», note Eliane Gervasoni, membre du comité d’organisation.

Pour marquer cette édition anniversaire, les artistes ont été invités à explorer le thème de l’intimité et de l’atelier. Chaque proposition inédite, reflet de l’âme de leur lieu, est rassemblée dans un ouvrage. Peintures, sculptures, installations, les techniques sont diverses, les représentations foisonnantes. «Chacun a son interprétation. C’est inspirant», s’enthousiasme Eliane Gervasoni. L’atelier est au cœur de la pratique artistique. Certains se représentent en plein geste créateur, à l’image d’Isabel Cobbi-Callen, l’artiste native de Barcelone, qui mêle les techniques de gravure et de peinture. D’autres dévoilent le processus de création, entre œuvre en gestation ou outils de travail. Dans l’espace du Lausannois Didier Guex, les sculptures prennent forme à côté de la matière brute, tandis que la dessinatrice Barbara Turney Wieland livre le contenu très personnel de son bureau, entre croquis, notes, peintures et petits objets.

Laisser entrer des inconnus dans l’intimité d’un atelier n’est pas forcément une démarche aisée. Les artistes n’apprécient pas toujours de se livrer au moment même de la création. L’atelier du grand Pierre Soulages, rappelle la journaliste Françoise Jaunin dans la préface du livre, est accessible uniquement lorsqu’il ne travaille pas. Un galet ficelé d’une cordelette noire posé devant sa porte signale qu’il ne veut pas être dérangé.

Eliane Gervasoni, elle, aime accueillir les visiteurs dans son atelier de gravure. «C’est mon espace de sérénité, un lieu hors du monde, où je me plonge dans le silence et dans l’imagination. Tourner la roue de la presse est un geste ancestral que le public apprécie de découvrir. C’est aussi l’occasion de transmettre ma passion pour la gravure.» Samedi et dimanche, ils seront nombreux à évoquer leur vision personnelle de la création. (24 heures)

Créé: 13.04.2016, 17h55

Petite sélection de lieux à visiter

De Lutry à Prilly, une centaine d’artistes donnent rendez-vous au public dans leur lieu de création. Tour d’horizon selon les spécialités.

Photographie:
Régis Colombo, globe-trotteur depuis vingt?ans, capture l’espace-temps qu’il marie à l’imaginaire. Rue du Valentin 34, à Lausanne.
Peinture:
Les formes géométriques caractérisent les créations de Claude Augsburger, diplômé de l’ECAL. La poterie à l’avenue de la gare 33, à Chavannes.
Sculpture:
Yves Dana sculpte le fer puis la pierre depuis 1975. Son atelier est niché à côté du parc de Mon-Repos. Avenue du Tribunal fédéral 27 bis, à Lausanne.
Estampe:
Nicolas Delémont aime travailler les éléments naturels dans
les univers de la peinture
et de la gravure. «Toujours avec lenteur», souligne-t-il. Chemin
de Belmonthoux 21, à Prilly.
Dessin:
Les cheveux sont devenus une matière expressive et artistique pour Lorna Bornand. Elle les brode sur papier. Route Aloys-Fauquez 23 bis, à Lausanne
Découpage:
«L’homme et son univers» sont les domaines de prédilection de David Curchod, qui allie papier, couleur et découpage. Chemin des Plaines 26, à Lausanne.



Lausanne et environs
Sa 16 et di 17 (12?h-18?h)
www.aperti.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Une irlandaise remet les coucous à l'heure, publié le 18 août
Plus...