Passer au contenu principal

L’arbre de Penone fait monter la sève au MCBA

Offerte par Alice Pauli, la sculpture de l’Italien sera la première œuvre que les visiteurs verront en entrant dans le bâtiment. Elle est aussi la première à y avoir pris ses quartiers.

«Luce e Ombra» une pièce de bronze, d’or et de granit de l’Italien Giuseppe Penone a été présentée vendredi, en présence de l’artiste, de la donatrice Alice Pauli, de la conseillère d’Etat, Cesla Amarelle et du directeur du MCBA, Bernard Fibicher.
«Luce e Ombra» une pièce de bronze, d’or et de granit de l’Italien Giuseppe Penone a été présentée vendredi, en présence de l’artiste, de la donatrice Alice Pauli, de la conseillère d’Etat, Cesla Amarelle et du directeur du MCBA, Bernard Fibicher.
KEYSTONE

Le sublime s’est installé au Musée cantonal des beaux-arts et… on dira que, comme dans une histoire d’amour, la sacralité vertigineuse de «Luce e Ombra», sculpture monumentale de Giuseppe Penone, et la minéralité silencieuse du hall d’entrée étaient faits pour se rencontrer. Et que comme dans un conte, il fallait le petit coup de baguette magique d’une bonne fée, Alice Pauli. Il y a quelques années, la galeriste et collectionneuse lausannoise avait passé commande d’une sculpture pour elle, en précisant bien à l’Italien, qu’elle expose depuis les années 2000 dans sa galerie, qu’un jour, cette pièce serait «pour le musée».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.