Passer au contenu principal

L’art de collectionner pour se ressourcer

Une année après le décès subit du chirurgien et collectionneur vaudois Jean-Claude Givel, le Musée d’art de Pully lui rend hommage.

Félix Vallotton (ici avec Maisons à Equemauville (1913), une huile sur toile de 73 x 100 cm) est l'artiste le plus représenté dans la collection Givel.
Félix Vallotton (ici avec Maisons à Equemauville (1913), une huile sur toile de 73 x 100 cm) est l'artiste le plus représenté dans la collection Givel.
JACQUES D.ROUILLER

Translucide, l’une des récentes rhapsodies de Francine Simonin en immersion dans les eaux lémaniques l’avait invité à plonger, à replonger une fois encore dans cette passion de l’art qui l’avait fait collectionneur averti. L’intention de l’acheter y était, mais la mort en a décidé autrement, brisant l’itinéraire d’un pionnier respecté de la chirurgie viscérale, d’un brillant professeur, d’un homme cumulant ses vies altruistes de président (Béjart Ballet, amis de Marius Borgeaud ou d’Abraham Hermanjat) et les projets.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.