Passer au contenu principal

«À l’atelier, il y a encore l’air de Balthus»

Seuls des intimes de l’artiste décédé en 2001 avaient poussé cette porte. Mais pour la 6e édition du Royaume des chats à Rossinière, sa veuve la laisse ouverte jusqu’au 7 septembre.

Descendante d’une famille de Samouraï, Setsuko Ideta avait 20 ans lors de sa première rencontre avec Balthasar Klossowski de Rola, elle l’épousa cinq ans plus tard à Rome. Lui avait 59 ans.
Descendante d’une famille de Samouraï, Setsuko Ideta avait 20 ans lors de sa première rencontre avec Balthasar Klossowski de Rola, elle l’épousa cinq ans plus tard à Rome. Lui avait 59 ans.
JEAN-PAUL GUINNARD

Des silences, il y en a beaucoup dans une conversation avec la comtesse Setsuko Klossowska de Rola. Des silences introspectifs, d’autres plutôt réflexifs. Et d’autres encore aussi aériens qu’épanouis. Mais jamais la veuve du peintre Balthus ne s’en sert pour éluder une question. Impressionnante madone en kimono dans ce salon du Grand Chalet de Rossinière, elle les pose comme des respirations entre les rires et les confidences. Par contre… ce silence qui accompagne l’entrée dans l’atelier de Balthus – dont elle a décidé l’ouverture exceptionnelle au public cet été – dure plus que les autres, et ce n’est pas elle qui va l’interrompre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.