Passer au contenu principal

Un collectionneur «influent» s’offre la Neva de Vallotton

La vue de St-Petersbourg peinte par le Vaudois en 1913 a été adjugée 1,3 million mardi soir à Zurich.

L'huile peinte par Félix Vallotton en 1913 «La Neva, brume légère » a changé de mains après être restée depuis 1965 dans la même collection.
L'huile peinte par Félix Vallotton en 1913 «La Neva, brume légère » a changé de mains après être restée depuis 1965 dans la même collection.
SOTHEBYS

Collectionneurs et acquéreurs helvétiques ont mis le prix mardi soir pour «la vente d’art suisse» chez Sotheby’s Zurich, ce sont eux qui se sont disputé huit des dix enchères les plus hautes (Ernest Biéler, Albert Anker, Cuno Amiet). La neuvième – 144 000 fr. pour un émail sur métal signé Le Corbusier – a été adjugée à un collectionneur européen, mais l’enchère la plus haute à 1,3 million de francs, celle réalisée par La Neva, brume légère de Félix Vallotton restera… anonyme. Le collectionneur qui est entré en possession de cette huile restée dans une même famille depuis 1965 ne souhaite pas sortir de l’ombre.

On ne saura pas s’il ajoute un nouveau Vallotton à sa collection ou si c’est la sublime rareté de l’œuvre qui l’a touché. Seule concession à la discrétion, selon Sotheby’s celui que beaucoup envient après avoir découvert cette œuvre est «un collectionneur influent sur la scène artistique internationale».

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.