Passer au contenu principal

Dans les coulisses de la première exposition du MCBA

Bernard Fibicher n’a plus que onze jours pour peaufiner l’exposition d’ouverture du nouveau Musée cantonal des beaux-arts. États d’âme et visite en coulisses.

'Atlas, cartographie du don', l'exposition inaugurale du MCBA met en valeur les nombreux dons reçus par le musée au cours de son histoire.
'Atlas, cartographie du don', l'exposition inaugurale du MCBA met en valeur les nombreux dons reçus par le musée au cours de son histoire.
ODILE MEYLAN
Le peintre du Léman, François Bocion est au rendez-vous.
Le peintre du Léman, François Bocion est au rendez-vous.
ODILE MEYLAN
Le Pulliéran Jean Lecoultre à côté du valdo-parisien Félix Vallotton.
Le Pulliéran Jean Lecoultre à côté du valdo-parisien Félix Vallotton.
ODILE MEYLAN
1 / 6

Il y pense depuis une année, une année et demie, un peu stratège. L’attitude, aux prémisses d’une exposition, n’a rien d’une posture. Il faut cartographier les salles, dessiner les emplacements des œuvres, jauger la densité, les dynamiques, se forger une première impression et oser bousculer ses plans si la mécanique s’embrouille déjà sur le papier. Mais il y a quelques semaines, Bernard Fibicher, le commissaire de l’exposition inaugurale du Musée cantonal des beaux-arts, a bien dû se lancer dans le vide; 3220 m2 de vide pour accrocher «Atlas, cartographie du don»!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.