Passer au contenu principal

Exit les génisses, place aux sculptures et tableaux

Pour Campagn’Art, cinq amis artistes transforment une écurie en galerie d’art.

Quatre des artistes de la première exposition Campagn'Art: (de g. à dr.) Guy-Claude Portmann, Sandra Sherrington, Alain Correvon et Laurent Magnin. Également présente sur l'image Aline Portmann (à dr.)
Quatre des artistes de la première exposition Campagn'Art: (de g. à dr.) Guy-Claude Portmann, Sandra Sherrington, Alain Correvon et Laurent Magnin. Également présente sur l'image Aline Portmann (à dr.)
VANESSA CARDOSO

«Les génisses sont à l’alpage. Et si on organisait une exposition dans l’écurie?» Voilà, en résumé, ce que se sont dit il y a quelques mois autour d’une broche l’agriculteur de Bettens Laurent Magnin et son beau-frère Guy-Claude Portmann. Tous deux cultivent en effet aussi une fibre artistique: ils photographient ou peignent. Quant à l’endroit retenu, un grand anniversaire familial, très convivial, y avait laissé d’excellents souvenirs.

Ainsi a démarré le 1er Campagn’Art, celui de Bettens – faut-il préciser –, puisqu’il existe d’autres manifestations du même nom en France et en Belgique. «Mais avec le nôtre, qui se déroulera dans une écurie, le nom ne sera pas un alibi», souligne avec malice Laurent Magnin. Au passage, l’agriculteur rappelle que le lien entre art et campagne est bien plus fort que ce que l’on peut imaginer. «Les paysans passent beaucoup de temps à observer et admirer les paysages dans lesquels ils travaillent. Ils développent donc une vraie sensibilité artistique. On la retrouve par exemple dans les découpages du Pays-d’Enhaut ou les poyas.»

Pour compléter l’affiche de cette première édition, qui pourrait en appeler d’autres en cas de succès, les deux beaux-frères ont fait appel à trois amis également artistes: Alain Correvon, Sandra Sherrington et Sandrine Soldini. Le premier transcende le métal à quelques centaines de mètre de l’écurie – galerie –, la seconde sculpte et expose dans son atelier ARTIS, à Yverdon, et la troisième modèle la terre et donne des cours au Moulin Bornu, sur la commune de Pompaples. En plus d’accepter l’invitation, tous trois ont empoigné balais et rouleaux de peinture pour effacer les traces de la présence des vaches et présenter aux visiteurs des murs parfaitement blancs.

Outre son rôle de mise en lumière du travail d’artistes, Campagn’Art veut aussi être une occasion de rencontres et d’échanges dans une ambiance conviviale. Pour y parvenir, les organisateurs ont agrémenté leurs cinq journées d’ouverture de plusieurs animations musicales: le Chœur mixte de Bettens animera le vernissage ce vendredi, la formation Concert de Poche (quatuor vocal, violon et théorbe) donnera un concert baroque ce dimanche à 14h et, enfin, Spirit of Soul proposera un afterwork blues rock vendredi prochain dès 17h.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.