La féminité s’exprime avec humour chez Grob

Art contemporainLa galerie de la rue Étienne-Dumont expose six artistes femmes qui détournent les stéréotypes et célèbrent l’intimité du corps.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 14 juin 2019, des centaines de milliers de femmes battaient le pavé des villes suisses pour dire leur colère face aux inégalités et aux violences sexistes. Cette grève nationale a inspiré «Streik!», une exposition qui réunit chez Grob Gallery six artistes dont l’œuvre offre une vision ludique de la féminité. «Nous ne cherchions pas un propos politiquement engagé, explique Kasia Michalski, coorganisatrice. Mais plutôt une exploration émotionnelle et intuitive du thème.»

En effet, le visiteur est plongé dans un puissant moment d’intimité dès le seuil franchi: une sculpture murale en acier de l’Anglaise Louise Hunt figure la silhouette d’une mère, accroupie et bras levés, sur le point de donner naissance à son enfant. Une installation de Sylvie Fleury lui fait face. Juché au sommet d’une branche nue, un paon immaculé toise son monde; disposé aux pieds de l’oiseau taxidermisé, un pneu fait un contrepoint sombre et circulaire au long panache virginal. L’abondante queue du fier volatile signifie sa masculinité, que l’artiste a contredite en lui maquillant les yeux. Quant au pneu, il évoque l’univers automobile, éminemment mâle.

La plasticienne genevoise a d’ailleurs filé la métaphore en montrant «Skin crime #5», soit une Camaro accidentée et tranchée en deux. Cet objet colossal et diablement viril se retrouve ainsi non seulement mutilé, mais aussi recouvert de vernis à ongles rose. Cette ambivalence est également illustrée dans une peinture de Sue Williams. Avec des couleurs joyeuses et un trait cartoonesque assez jovial, l’Américaine investigue la triviale réalité du corps et de ses organes.

L'intimité de l'alcôve

C’est de fluides et d’humeurs dont il est question dans les photographies picturales de Lisa Holzer. À première vue, les tons pastel des compositions abstraites de l’artiste autrichienne suggèrent douceur et désir. En fait, «Flush», par exemple, figure en gros plan le fond d’une cuvette de toilettes au moment où l’on tire la chasse d’eau. Par la grâce de Photoshop, la thématique peu ragoûtante de l’évacuation des excrétions se pare d’un mauve d’où émane une certaine beauté.

Pauline Beaudemont, l’autre Genevoise du panel, sonde les formes architecturales et les matières. Sur un rideau dont les plis renvoient à l’intimité de l’alcôve, elle a écrit le souvenir de rêves très sexuels; à ce drapé font écho deux coussinets de béton sur lesquels reposent de menus personnages composés de milagros, ex-voto mexicains reproduisant diverses parties du corps.

L’accrochage trouve son point d’orgue avec «Consumer art», film réalisé entre 1972 et 1975 par la Polonaise Natalia LL. On y voit de jeunes femmes déguster de manière suggestive bananes ou saucisses. Jugée trop provocante, la vidéo a été temporairement retirée du Musée national de Varsovie au printemps 2019. La lutte des femmes pour leurs libertés est loin d’être gagnée.

«Streik!» Jusqu’au 30 novembre chez Grob, rue Étienne-Dumont 2. www.grobgallery.com

Créé: 11.11.2019, 19h13

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.