Immortaliser sa ville en 24 heures

PhotographieUn projet international propose aux amateurs de prendre un cliché par heure le 21 mars et de les poster sur les réseaux sociaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un projet international propose aux amateurs de prendre un cliché par heure le 21 mars et de les poster sur les réseaux sociaux. Pour la troisième année consécutive, les photographes du monde entier sont invités à immortaliser le lieu où ils habitent, tout au long de la journée du 21 mars. L’idée est de s’amuser à faire de la photo de rue sur un thème assez vaste: la condition humaine.

Chaque participant doit s’inscrire au préalable sur le site Internet de l’événement et préciser la ville qui sera le théâtre de ses créations. Le jour J, il devra poster une photo par heure pendant les 24 que compte la journée (selon son fuseau horaire). Il peut choisir d’envoyer ses images sur Instagram ou Twitter. Elles doivent être munies du #24HourProject pour être facile à repérer par la communauté. Les meilleurs clichés peuvent faire l’objet d’une publication et même d’une exposition.

L’an dernier, 900 photographes répartis dans 312 villes et 72 pays ont immortalisé la condition humaine. En Suisse, seuls des participants de Bâle, Genève, Lausanne et Le Châtelard sont inscrits.

Créé: 19.03.2015, 12h20

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.