Passer au contenu principal

L’inauguration du MCBA se décline en marathon

Depuis mardi, les previews s’enchaînent sur le site de Plateforme 10. Ce jeudi, la cérémonie officielle a réuni invités et politiques.

Vidéo: Catherine Cochard

Cette fois-ci, c’est fait! Le Musée cantonal des beaux-arts a été officiellement inauguré ce jeudi matin. C’est devant un parterre d’invités, de représentants politiques cantonaux et communaux ou d’acteurs des milieux de la construction, de donateurs et d’employés du MCBA que le directeur Bernard Fibicher a salué ce moment historique et remercié, ému, les soutiens de la première heure – quelques artistes et mécènes – qui ont rendu le rêve de musée possible.

La plasticienne lausannoise Sophie Bouvier (Patrick Martin)
La plasticienne lausannoise Sophie Bouvier (Patrick Martin)

Invitée surprise, la directrice de l’Office fédéral de la culture, Isabelle Chassot, a félicité la «remarquable réalisation architecturale», alors que les conseillers d’État Pascal Broulis et Cesla Amarelle se réjouissaient, eux, de la ténacité «toute vaudoise» qui a permis au projet de se réaliser, malgré les deux ou trois décennies d’intenses débats. Au passage, la conseillère d’État honoraire Anne-Catherine Lyon a été à plusieurs reprises remerciée.

De nombreux moments forts

Cette matinée officielle n’a constitué que l’un des nombreux moments forts qui marquent cette semaine d’inauguration, depuis mardi et le dévoilement de la première exposition aux médias. Avant la présentation du site aux enfants – les vrais «invités de marque», attendus ce vendredi toute la journée par l’équipe du musée – ou la soirée réservée aux collaborateurs des trois musées qui seront réunis d’ici à 2020 près de la gare, ce sont les riverains, puis les ouvriers et cheminots ou encore les acteurs culturels romands qui ont pu découvrir en primeur l’accrochage qui traverse l’histoire de la collection du MCBA, par le prisme des dons et legs.

Le Bernois Thomas Hirschhorn était jeudi au MCBA, où l’une de ses installations impressionne le visiteur, au 2e étage (Patrick Martin)
Le Bernois Thomas Hirschhorn était jeudi au MCBA, où l’une de ses installations impressionne le visiteur, au 2e étage (Patrick Martin)

Ce jeudi soir, plus de 200 artistes, collectionneurs et directeurs de musée ont arpenté le site. Un véritable marathon de preview avant que le musée n’ouvre ses portes, tout le week-end, au grand public.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.