L’inauguration du MCBA se décline en marathon

LausanneDepuis mardi, les previews s’enchaînent sur le site de Plateforme 10. Ce jeudi, la cérémonie officielle a réuni invités et politiques.

Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette fois-ci, c’est fait! Le Musée cantonal des beaux-arts a été officiellement inauguré ce jeudi matin. C’est devant un parterre d’invités, de représentants politiques cantonaux et communaux ou d’acteurs des milieux de la construction, de donateurs et d’employés du MCBA que le directeur Bernard Fibicher a salué ce moment historique et remercié, ému, les soutiens de la première heure – quelques artistes et mécènes – qui ont rendu le rêve de musée possible.

La plasticienne lausannoise Sophie Bouvier (Patrick Martin)

Invitée surprise, la directrice de l’Office fédéral de la culture, Isabelle Chassot, a félicité la «remarquable réalisation architecturale», alors que les conseillers d’État Pascal Broulis et Cesla Amarelle se réjouissaient, eux, de la ténacité «toute vaudoise» qui a permis au projet de se réaliser, malgré les deux ou trois décennies d’intenses débats. Au passage, la conseillère d’État honoraire Anne-Catherine Lyon a été à plusieurs reprises remerciée.

De nombreux moments forts

Cette matinée officielle n’a constitué que l’un des nombreux moments forts qui marquent cette semaine d’inauguration, depuis mardi et le dévoilement de la première exposition aux médias. Avant la présentation du site aux enfants – les vrais «invités de marque», attendus ce vendredi toute la journée par l’équipe du musée – ou la soirée réservée aux collaborateurs des trois musées qui seront réunis d’ici à 2020 près de la gare, ce sont les riverains, puis les ouvriers et cheminots ou encore les acteurs culturels romands qui ont pu découvrir en primeur l’accrochage qui traverse l’histoire de la collection du MCBA, par le prisme des dons et legs.

Le Bernois Thomas Hirschhorn était jeudi au MCBA, où l’une de ses installations impressionne le visiteur, au 2e étage (Patrick Martin)

Ce jeudi soir, plus de 200 artistes, collectionneurs et directeurs de musée ont arpenté le site. Un véritable marathon de preview avant que le musée n’ouvre ses portes, tout le week-end, au grand public.

Créé: 03.10.2019, 21h33

Galerie photo

Le MCBA au fil du temps

Le MCBA au fil du temps Alors que le Musée cantonal des beaux-arts ouvrira officiellement ses portes au public samedi 5 octobre avec son exposition inaugurale, retour en images sur la genèse de son édification.

Articles en relation

Le MCBA montre enfin ce qu’il a dans le coffre

Evénement L’exposition inaugurale plonge dans les réserves du musée vaudois pour tracer un parcours inédit du don. Plus...

Avec six artistes présents dans l'exposition du MCBA

Lausanne L'exposition «Atlas, cartographie du don» déroule son propos autour de 349 pièces et 141 artistes. Plusieurs d'entre eux ont des liens avec le canton. Plus...

Le «croco» de Plateforme 10 cache aussi un trésor

Lausanne La sculpture placée devant le MCBA a l'apparence d'une oeuvre numérique. Vert sapin et intrigante. Plus...

Dans les coulisses de la première exposition du MCBA

Musée cantonal des beaux-arts Bernard Fibicher n’a plus que onze jours pour peaufiner l’exposition d’ouverture du nouveau Musée cantonal des beaux-arts. États d’âme et visite en coulisses. Plus...

«Le MCBA doit absolument figurer dans les lieux à visiter en Europe»

Interview Olivier Steimer, président de la Fondation du Musée cantonal des beaux-arts depuis seize mois, mesure la responsabilité de faire vivre Plateforme10 Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.