Passer au contenu principal

Une nouvelle galerie d’art au cœur de Buchillon

Née dans un milieu proche de l’art, Camille Eléonore Tellenbach-Montandon a réalisé un rêve en installant une galerie dans un appartement familial.

Camille Eléonore Tellenbach-Montandon a installé sa galerie d'art dans un appartement de sa famille au 1er étage d'une maison du vieux village de Buchillon
Camille Eléonore Tellenbach-Montandon a installé sa galerie d'art dans un appartement de sa famille au 1er étage d'une maison du vieux village de Buchillon
Florian Cella

Petite-fille de galeriste, de journaliste et de critique d’art, fille d’architecte et de peintre, Camille Tellenbach-Montandon a toujours vécu dans le monde de l’art. L’idée d’ouvrir une galerie lui trottait donc dans la tête depuis la disparition de celle de ses grands-parents. C’est la soudaine disponibilité d’un appartement dans la maison familiale qui l’a incitée l’automne passé à sauter le pas.

Logée au premier étage d’une maison ancestrale au centre du village de Buchillon, la nouvelle galerie Aarlo u Viggo se démarque par l’ambiance cosy se dégageant des vieux murs, des parquets en bois vernis et de la vue sur le lac. Les pièces de l’ancien appartement forment naturellement des espaces restreints pouvant chacun accueillir les œuvres d’un artiste différent, mais tous amis de la galeriste. «Exposer les œuvres sur ces murs de petite taille facilite aussi leur projection mentale sur les murs des pièces de son propre appartement», souligne la galeriste en bonne commerçante.

Dans cette ambiance intime, on n’est pas étonnés de croiser, dans une ancienne chambre à coucher transformée en salle de réunion et d’exposition, les créateurs Ondine Jung et Jean-Marie Reynier en pleine réflexion sur leurs prochains projets. L’occasion d’échanger quelques mots avec ce couple d’artistes s’occupant aussi de la communication de la galerie via leur société l’Agence du Lion d’Or.

Dans les autres pièces de l’ancien appartement, la galerie présente aussi des œuvres de la peintre Dahflo, qui a notamment décoré le passage sous-voie de Saint-François à Lausanne. Ou celles du peintre Jean-Philippe Kalonji, qui puise son inspiration dans l’art africain et japonais. Ou encore les œuvres de l’ancien graffeur Swox, qui fait entrer la culture urbaine sur les murs des salons.

À noter encore que ce projet vient de donner naissance à une association culturelle baptisée «Aarlo u Viggo, la Garçonnière», dont le but sera de soutenir et de promouvoir des artistes suisses, notamment en éditant des multiples numérotés ainsi que des livres d’art. Cette nouvelle structure sera présentée aux personnes intéressées le 6février prochain à 18h30 à la galerie.

----------

Galerie d’art Aarlo u Viggo, rue Roger-de-Lessert 1, 1er étage, 1164 Buchillon, mercredi, vendredi et tous les premiers samedis du mois de 11h à 18h ou sur rendez-vous. Voir www.aarlouviggo.com

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.