Passer au contenu principal

La poésie en apesanteur de Mathilde Tinturier

La Lausannoise enchante le hall d’entrée du CHUV avec de multiples possibilités de lecture de ses œuvres.

Mathilde Tinturier transcende les petits riens de la nature.
Mathilde Tinturier transcende les petits riens de la nature.
DR

Tout est vivant, si allègrement vivant! Et pourtant, les fleurs, les feuilles, les baies, les petits riens qui fondent l’œuvre de Mathilde Tinturier, exposées dans l’entrée du CHUV comme autant de fragilités, ont déjà passé dans un autre temps de l’existence. Celui qui ne tient plus qu’à un fil, qui transcende et fait couronne de samares de frêne. Ou encore celui qui se laisse épingler avec la précision obsessionnelle d’un entomologiste.

Pour atteindre cette poésie de l’apesanteur, la Lausannoise (à découvrir aussi dans «L’herbier d’une alchimiste», une conversation avec Françoise Jaunin, Éd. art & fiction), collecte l’infime, pour en faire du merveilleux, dans un jeu de matière, de formes et de couleurs, elle additionne les détails pour recomposer et ouvrir sur d’autres perceptions. Ses immenses pages rappellent l’application scientifique des herbiers ou la fantaisie illustrée de certains abécédaires alors que ses installations calligraphient l’espace ou redessinent le sens des choses. Leur finalité. Comme ce trophée de chasse plus vivant que jamais avec ses bois qui fleurissent. Ou comme, encore, cette feuille torsadée qui pose, en cactus. Ou, peut-être, en bijou?

«En recyclant les choses, en transcendance de la matière entre sens et non sens, le travail de Mathilde Tinturier s’inscrit parfaitement dans notre thème de l’année qui est le signe, explique Caroline de Watteville, chargée des activités culturelles du CHUV. C’est vraiment une œuvre capable de parler à chacun à des niveaux différents.» Un indice, toutefois! Aérienne, elle reste libre de toutes attaches définitives…

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.