Passer au contenu principal

Quand la sculpture se découvre «Chemin faisant»

L’Espace culturel d’Assens a dessiné son 4e parcours d’art dans la campagne.

La quarantaine d'oeuvres est à découvrir le long d'un parcours de 7 kilomètres dans la campagne du Gros-de-Vaud.
La quarantaine d'oeuvres est à découvrir le long d'un parcours de 7 kilomètres dans la campagne du Gros-de-Vaud.
MAGALI KOENIG

Impossible, pour l’Espace culturel d’Assens, de faillir à sa tradition tout à son bonheur de semer l’art en pleine campagne! Après «L’art au fil du Talent» (2003), «Assens, les sens en tous sens» (2008), «Rousseau en Pays de Vaud» (2012), l’attente des fidèles de ce parcours tracé dans le Gros-de-Vaud, jalonné d’une quarantaine de pièces sculptées, est récompensée.

La quatrième édition s’ouvre ce samedi! Intitulée «Chemin faisant», elle n’obéit à aucun thème si ce n’est, précise Clotilde Wuthrich, du Centre culturel d’Assens, «l’idée d’allier la promenade sur un parcours de 7 kilomètres et l’expérience esthétique, comme de séduire un public le plus large possible.»

Si la nature n’est pas toujours tendre avec l’art, ce dernier devant y gagner sa place, «elle amène à d’autres réflexions», note l’historienne de l’art. Pour l’édition 2019, les artistes retenus par le jury ont travaillé différentes matières et créé pour cette exposition, tous inspirés par les lieux. L’un des secrets pour réussir le dialogue entre l’art et la nature.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.