Passer au contenu principal

Au spectateur de finir les tableaux de Jessica Russ

Le choix de Laurent Delaloye

Elle peint à plat, la toile posée sur socles.
Elle peint à plat, la toile posée sur socles.
Patrick Martin

La bourse Alice Bailly 2019 reconnaît la prometteuse carrière de la Lausannoise (1988) et confirme une maturité créatrice rare. «Mes tableaux sont des ambiances, dit Jessica Russ. À la limite de l’abstraction et de la figuration. J’aime voir ce qui se passe dans cette ambiguïté. Les éléments pris séparément tendent vers l’abstraction, mais le tout doit tendre vers un monde. C’est la personne qui regarde le tableau qui le finit!» La peinture est silencieuse, les couleurs sourdes, on se laisse porter par des impressions.

Après une construction très brève sur Photoshop, l’artiste crée des mélanges en utilisant des teintes anciennes: «Je fais un circuit de mes propres couleurs.» La toile est d’abord un monochrome gris puis elle trace le pourtour des formes: «Je fais mes aplats sans savoir ce que cela va donner jusqu’à la fin.» Dix couches plus tard, elle crayonne des traits dans une sorte de paysage coloré pour faire tenir le tableau: «Ces lignes apportent la confrontation de deux temporalités dans une composition aux formes organiques.» En résumé, il y a les aplats, la dimension de la ligne et le titre. Les trois créent l’œuvre avec l’œil du spectateur.

Créatrice très libre formée à l’Écal et à la HEAD, Jessica Russ reconnaît deux mentors, Vallotton pour les couleurs et Marcia Hafif pour l’abstraction. L’avenir s’annonce réjouissant, notamment à travers le collectif «8 février», qui œuvre en dehors du marché de l’art. L’artiste à suivre, donc…

Espace CHUV – Lausanne, rue du Bugnon 46 > jeu 28 nov

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.