Vallotton s’offre un coup de projecteur royal à Londres

Beaux-artsEn attendant 2025 et l’exposition à Lausanne du centenaire de sa mort, l’artiste renoue avec l’Angleterre puis les États-Unis.

«Le Mensonge», une huile de 1897 est venue du Baltimore Museum of art pour l’exposition de la Royal Academy of Arts de Londres.

«Le Mensonge», une huile de 1897 est venue du Baltimore Museum of art pour l’exposition de la Royal Academy of Arts de Londres. Image: MITRO HOOD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La peinture anglaise étant si gourmande de scènes d’intérieur, on peut s’étonner que ses premiers admirateurs n’aient pas encore jeté leur dévolu sur les intimités de Félix Vallotton! La dernière exposition du Vaudois en terres britanniques date de 1976, la première de 1920 et jamais encore un musée ne lui avait ouvert ses portes. «C’est étonnant, c’est vrai!» abonde Katia Poletti, la conservatrice de la Fondation Félix Vallotton qui espère que, dès dimanche et pour trois mois, public et spécialistes se presseront à la Royal Academy of Arts afin de rattraper ce retard. «La demande est venue de Londres il y a trois ans et nous l’avons évidemment accueillie à bras ouverts.»

Vallotton avait fait plusieurs fois le voyage de Londres de son vivant, illustrateur convoité par les médias, c’est en «peintre de l’inquiétude» qu’il revient ici. Un parcours chronologique en 53 toiles et 45 gravures, dont 32 tableaux en provenance de fonds institutionnels ou collections particulières suisses. Le Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne – collection muséale la plus riche en Vallotton – prête trois huiles et une gravure. Pour cette occasion, les commissaires, dont Katia Poletti, ont même réussi à faire sortir de sa discrète réserve une icône: le triptyque «Le bon marché», qui n’a plus été vu en public depuis 1998 et hors de Suisse depuis 1970.

Nul doute que le succès du «Vallotton tour» débuté au Grand Palais à Paris, poursuivi à Amsterdam et à Tokyo en 2014 avec, au final, un million de visiteurs, a eu une influence sur la tenue de cet événement! Depuis… les œuvres de l’artiste figurent sur des couvertures de roman comme dans les grandes expositions thématiques. Dans sa lecture du «Modèle noir, de Géricault à Matisse» à voir jusqu’au 21 juillet à Paris, le Musée d’Orsay n’a pas fait l’impasse sur «Aïcha». Ses œuvres se vendent bien et même très bien, le record tenu à 2,4 millions de francs depuis 2000 est monté en 2016 à 3,5 millions pour «Le marché». Mardi, chez Sotheby’s Zurich, un «Bord de Seine à Tournedos, effet gris» a même frôlé le million. «L’intérêt s’est maintenu et de lui-même, se réjouit Katia Poletti. On y travaille aussi bien sûr et d’ailleurs à l’issue du montage de l’exposition londonienne, la commissaire me disait: «C’est dommage que l’artiste ne puisse pas voir ce qui a été fait.» C’est vrai, on l’a fait pour lui.»

L’exposition poursuivra sa route en octobre, direction le Metropolitan Museum, une première pour Vallotton à New York. Et en plus de publications annoncées dont «Félix Vallotton, intimité(s)» réalisé en collaboration avec la fondation par les éditions de Halleux, les paysages normands sont attendus en 2021 au Musée des impressionnistes à Giverny, tout autant que l’exposition du centième anniversaire de son décès, en 2025 sur le site de Plateforme 10. Là où la Fondation Félix Vallotton va prendre ses quartiers à la fin de l’été.

Londres, Royal Academy of Arts Jusqu’au 29 septembre www.royalacademy.org.uk

Créé: 27.06.2019, 17h05

Articles en relation

Un collectionneur «influent» s’offre la Neva de Vallotton

Enchères La vue de St-Petersbourg peinte par le Vaudois en 1913 a été adjugée 1,3 million mardi soir à Zurich. Plus...

Vallotton renforce sa présence à Lausanne

Musée Le MCBA, plus grand propriétaire d’œuvres de l’artiste, a acquis 30 dessins originaux Plus...

Paris et Vallotton, le retour gagnant

Exposition La rétrospective du Grand Palais attire 3000 visiteurs par jour et suscite nombre de retombées positives. Plus...

La Fondation Félix Vallotton rejoindra le Musée cantonal des Beaux-Arts

Lausanne Le musée et la fondation formeront un pôle de compétence sur le peintre lausannois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.