Le peintre Zao Wou-Ki est décédé à Nyon

La CôteZao Wou-Ki, l'un des maîtres de l'abstraction lyrique, est mort mardi à Nyon à l'âge de 93 ans, a annoncé l'un des avocats de sa femme, Me Marc Bonnant. L'artiste vivait à Dully.

Zao Wou-Ki, installé en Suisse depuis l'automne 2011 à l'initiative de sa femme.

Zao Wou-Ki, installé en Suisse depuis l'automne 2011 à l'initiative de sa femme. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Atteint de la maladie d'Alzheimer, le peintre avait été hospitalisé à deux reprises depuis la fin mars, a déclaré l'avocat de son fils Jia-Ling Zhao, Me Jean-Philippe Hugot, confirmant son décès. Zao Wou-Ki était au centre d'un âpre différend judiciaire familial, a-t-il précisé.

Né à Pékin, Zao s'est installé en 1948 à Paris. Il est devenu l'un des maîtres de l'abstraction lyrique, aux côtés de Pierre Soulages ou Hans Hartung. Il a obtenu la nationalité française en 1964.

Ses toiles atteignent régulièrement de un à 2,5 millions de dollars aux enchères. L'une d'elles, «Hommage à Tou-Fou» (1956), a été adjugée jusqu'à 5,8 millions de dollars en 2008 chez Christie's à Hong Kong.

Arrêt des soins

Le sort de Zao Wou-Ki, installé en Suisse depuis l'automne 2011 à l'initiative de sa femme, était au coeur d'une bataille judiciaire et familiale, son fils accusant sa belle-mère, Françoise Marquet, d'avoir déménagé l'artiste en Suisse pour mettre la main sur une oeuvre inestimable.

Son fils explique que son père était attaché à la France et qu'il n'avait jamais exprimé le désir de quitter son pays. Il avait obtenu récemment en France et en Suisse la nomination de tuteurs indépendants de l'épouse du peintre.

Selon Me Hugot, une décision a été prise mardi, contre l'avis de son fils mais avec l'accord de son épouse, d'interrompre les soins et de «laisser mourir» le peintre. Sur ce point, aucune réaction n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès des proches de Mme Marquet. (ats/afp/nxp)

Créé: 09.04.2013, 20h09

Articles en relation

Bataille à Dully pour la tutelle d’un peintre millionnaire

La Côte L'avocat Me Bonnant est impliqué dans un conflit familial autour de Zao Wou-Ki, un artiste français d’origine chinoise, mondialement connu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...