Passer au contenu principal

Le Béjart Ballet Lausanne allume tous les flux d’énergie en une seule prise

Avec trois créations à l’affiche, la compagnie a cumulé les temps forts jusqu’à l’enchantement final du « Boléro».

Gil Roman de retour sur scène jusqu'à dimanche au Théâtre de Beaulieu pour «Swan Song», chorégraphie de Giorgio Madia.
Gil Roman de retour sur scène jusqu'à dimanche au Théâtre de Beaulieu pour «Swan Song», chorégraphie de Giorgio Madia.
LAURENPASCHE

Danseur… dessine-moi un mouvement! Petit Prince entre les transparences de la mémoire, seul face aux géométries parfaites d’une promesse de renaissance éternelle, Gil Roman a fait bien plus encore mercredi sur la scène du Théâtre de Beaulieu à Lausanne. Bien plus que d’être lui-même à la fois l’interprète, le gardien d’un ADN Béjart, le profil d’un créateur – trois rôles en un pour ce Swan Songchantant la dynamique de la vie – il a suspendu le temps pour un rare instant de divine grâce.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.