Passer au contenu principal

Bousculade d'époques à Prangins

Grand succès des 20 ans du Musée, avec la HEAD invitée à défiler dans des tenues contemporaines.

Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
30 septembre  2018. Un photographe comme à l'ancienne tirait le portrait des visiteurs.
30 septembre 2018. Un photographe comme à l'ancienne tirait le portrait des visiteurs.
Christian Brun
Helen Bieri Thomson, directrice du Château de Prangins , s'exprime.
Helen Bieri Thomson, directrice du Château de Prangins , s'exprime.
Christian Brun
Le chef d'orchestre lance la musique.
Le chef d'orchestre lance la musique.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Défilé avec les créations des étudiants de la HEAD, Haute Ecole d'art et design Genève, inspirés par les indiennes.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Le public est venu nombreux pour admirer le défilé en costume historique.
Christian Brun
1 / 42

À Prangins, on aime se costumer et défiler. Pour le dixième de ses rendez-vous historiques, le Musée national suisse a choisi de varier la garde-robe. Aux tenues contemporaines du château s’ajoutaient, dimanche après-midi, des vêtements aux formes et à l’aspect jamais vus.

Ils sortaient tout droit de l’imagination des étudiants de première année de bachelor de la Haute École d’arts et de design de Genève (HEAD). «Sous la houlette de leur professeure Natalia Solomatine, ces jeunes gens et ces jeunes filles ont été invités à s’intéresser à notre exposition temporaire actuelle», explique la directrice du Musée du Château de Prangins, Helen Bieri Thomson, elle-même somptueusement vêtue.

Magie des bougies

«Samedi soir, il devait y avoir plus de 2000 personnes ici pour l’illumination des abords du château, ajoute Catherine Vermeil, marquise d’un jour et directrice suppléante du musée. 660 volontaires ont allumé 50 000 bougies.» Une magie créée pour l’occasion par l’artiste Muma. Pour le motif, ce dernier s’est inspiré des fleurs que l’on trouve dans les indiennes, ces toiles de coton imprimées pour lesquelles l’Europe s’est enthousiasmée aux XVIIe et XVIIIe siècles et auxquelles le musée consacre une exposition.

Les quelque 9000 visiteurs du week-end ont, eux aussi, assuré le spectacle, dimanche, en se présentant costumés au grand pique-nique organisé dans le parc du château. Le XVIIIe siècle n’est pas le seul représenté. Cette année, le défilé est ouvert au XIXe et au début du XXe.

Un peu comme au Carnaval de Venise, où les groupes costumés se promènent parmi les touristes, les hôtes de Prangins imposent une joyeuse bousculade d’époques. On rencontre une suffragette, un hussard, des danseurs de charleston, des dames 1900 promenant un grand chien, des enfants semblant sortis d’un pastel de Liotard, une Marie-Antoinette expliquant comment, de deux perruques achetées dans un magasin de farces et attrapes, elle en a fait une seule, digne de Versailles…

Pour ceux qui n’ont pas encore vu l’exposition sur les indiennes à Prangins, le temps presse. Elle fermera après le dimanche 14 octobre.

----------

Château de Prangins «Indiennes: Un tissu révolutionne le monde!» A voir jusqu’au 14 octobre. www.nationalmuseum.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.