Cent Caravage auraient été retrouvés d’un coup à Milan

PEINTURE Il s’agirait de peintures et surtout de dessins exécutés entre 13 et 17?ans dans l’atelier de son maître Simone Peterzano. La Municipalité de Milan invite à la prudence.

L’unique portrait sûr du Caravage, exécuté par Ottavio Leoni après 1600. Leoni a ainsi dessiné tous ses contemporains célèbres.

L’unique portrait sûr du Caravage, exécuté par Ottavio Leoni après 1600. Leoni a ainsi dessiné tous ses contemporains célèbres. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle est moins étonnante qu’il n’y pourrait paraître. Une centaine de peintures et surtout de dessins, réalisés par Le Caravage, auraient été retrouvés par des experts. Ils se trouvent une collection du château Sforzesco à Milan, qui sert aujourd’hui de musée. L’agence italienne Ansa l’a affirmé jeudi. La mairie, propriétaire de la collection, a toutefois invité à «la prudence».

Ces œuvres, estimées à la louche à 700 millions d’euros (environ 841 millions de francs) font partie du «Fonds Peterzano». De qui s’agit-il? Du peintre d’origine bergamasque Simone Peterzano (1540-1596), chez lequel le jeune Caravage fit ses premières armes en Lombardie, avant de partir pour Rome. A part cela, un barbouilleur plutôt obscur, qui se rattache au maniérisme tardif.

Enquête en catimini

Les experts Maurizio Bernardelli Curuz et Adriana Conconi Fedrigolli ont dirigé pendant plus de deux ans les travaux de recherche. Ces derniers ont aussi trouvé un billet écrit de la main du Caravage. Le document a fait l’objet d’une étude graphologique. Elle confirmerait son authenticité. On possède des exemples sûrs de lettres du Caravage.

La Municipalité de Milan, propriétaire du château Sforzesco et du «Fonds Peterzano», a néanmoins appelé «à la prudence». «Nous serions très heureux d’avoir la confirmation de la chose. Les modalités semblent cependant étranges. Nous n’avons été informés de rien. Nous découvrons tout à la veille de la sortie d’un ebook de deux experts qui ne sont pas venus récemment au château», a déclaré à l’Agence France Presse Elena Conenna, porte-parole pour la culture de la Mairie.

Aucun dessin attesté

Ces scientifiques italiens auraient passé au crible, pendant deux ans, des églises lombrades ainsi que le «Fonds Peterzano», qui contient 1378 dessins du maître et de ses élèves, dont Michelangelo Merisi, dit Le Caravage (1571-1610). «Nous pensons impossible qu’aucun témoignage de l’activité du Caravage entre 1584 et 1588 dans l’atelier d’un peintre alors célèbre et recherché ne subsiste», a expliqué Bernardelli Curuz, directeur artistique de la Fondation Musées de Brescia.

Il s’agirait donc, si la nouvelle se confirme, d’œuvres d’extrême jeunesse. Notons cependant qu’aucun dessin n’est connu du Caravage, qui se vantait à Rome d’attaquer directement sa toile, après y avoir tracé au stylet quelques lignes. Le Lombard reste donc un homme sans corpus graphique, comme ses disciples directs. S’il s’est énormément dessiné au XVIIe siècle, il en va de même pour des peintres aussi importants que Vermeer ou Vélasquez.

Le mythe joue à plein

Il faut aussi noter que Le Caravage constitue, surtout depuis les années 1950, un artiste mythique. Par son œuvre. Par sa vie agitée. Chaque année, une dépêche d’agence indique donc la «redécouverte» d’une de ses œuvres, alors que l’homme, mort à 39?ans, a relativement peu produit. On a même annoncé la trouvaille de ses os, après une campagne archéologique, à Ostie l’an dernier.

Il arrive certes que la bonne nouvelle se confirme, comme ce fut le cas d’une toile capitale découverte dans un couvent de Dublin, «L’arrestation du Christ» (aujourd’hui au musée de la ville). Mais la plupart du temps, la nouvelle se dégonfle. Un seul exemple, les deux toiles retrouvées dans une église de France, à Loches. Il s’agissait en fait de copies «d’assez bonne qualité» de sujets déjà connus. Mais les gens aiment à rêver. On découvre bien un Vinci par an…

Créé: 06.07.2012, 10h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.