Passer au contenu principal

Pays-BasLa chanson du roi est maintenue malgré les critiques

Le comité national pour l'intronisation du prince héritier Willem-Alexander a décidé de conserver la chanson officielle de l'événement et ce en dépit d'une vague de critiques sur la qualité du morceau.

Le comité national pour l'intronisation du prince héritier Willem-Alexander en tant que roi le 30 avril a maintenu la chanson officielle de l'événement malgré un flot de critiques négatives depuis sa divulgation vendredi, a indiqué lundi le comité.

«Après une consultation avec la télévision publique néerlandaise et John Ewbank (l'auteur de la chanson, ndlr), le comité national pour l'intronisation a décidé de maintenir la chanson du roi», a indiqué le comité, chargé d'organiser l'événement, dans un communiqué.

Après la divulgation de la chanson officielle vendredi matin, des milliers de Néerlandais avaient manifesté leur mécontentement au sujet du morceau, écrit par le compositeur anglo-néerlandais John Ewbank et chanté par 51 artistes néerlandais.

Une pétition en ligne rejetant ce morceau qualifié d'«imbécile» avait récolté lundi près de 40'000 signatures et les Néerlandais exprimaient également leurs critiques sur les réseaux sociaux.

John Ewbank avait annoncé dimanche le retrait de la chanson, affirmant «ne plus en pouvoir après avoir encore dû bloquer une nouvelle insulte» sur son compte Twitter.

Paroles simplistes

La chanson, un improbable mélange de musique populaire, de chant choral et de rap, qui dure plus de cinq minutes a été vivement critiquée notamment pour ses paroles simplistes, selon les critiques.

«J'ai construit une digue avec mes mains nues et je retiens l'eau», chantent notamment les artistes, ajoutant encore «à travers la pluie et le vent, je resterai près de toi, je te protège contre tout ce qui vient, je veillerai si tu dors, je te protégerai contre la tempête, je te garderai en sécurité aussi longtemps que je vivrai».

Selon le comité, «il est question d'une vague de réactions, surtout positives, depuis le lancement de la chanson», même s'il est clair qu'il y a eu «beaucoup de bruit dans la société au sujet de certaines parties du texte».

Les rêves des Néerlandais

Le texte avait été inspiré par des phrases, envoyées par plus de 3000 personnes, au sujet de leurs «rêves» pour le pays après le passage de témoin entre Beatrix et son fils.

Le concert «Ensemble pour Orange», du nom de la couleur nationale inspirée par le nom de famille royale, Orange-Nassau, est donc maintenu et le public néerlandais est invité à suivre l'événement, qui se tiendra à Rotterdam (ouest), en direct afin de chanter le morceau en même temps à travers le pays.

La Reine Beatrix doit abdiquer le 30 avril, après 33 ans de règne, en faveur de son fils, le prince Willem-Alexander, qui aura 46 ans le 27 avril. Sa femme Maxima, d'origine argentine, recevra le titre de reine.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.