Passer au contenu principal

InterviewLe Christ en figure de la révolution permanente

Le metteur en scène Milo Rau vient de tourner un film politique sur le fils de Dieu. À l’heure lénifiante de Noël, Jésus demeure une substance inflammable. Entretien.

Milo Rau (avec la croix, à g.) lors du tournage de son «Nouvel Évangile» avec un Jésus noir (l’activiste Yvan Sagnet, à dr.), en octobre dernier à Matera en Italie.
Milo Rau (avec la croix, à g.) lors du tournage de son «Nouvel Évangile» avec un Jésus noir (l’activiste Yvan Sagnet, à dr.), en octobre dernier à Matera en Italie.
ARMIN SMAILOVIC

Pris en étau entre deux cadeaux, Jésus a parfois de la peine à se faire une place sous le sapin. Quand il y parvient autrement que par une crèche décorative, les valeurs qu’il fait briller dépassent trop rarement le stade des bons sentiments de circonstance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.