«120 battements par minute» élu meilleur film

Prix Lumières«120 battements par minute», fresque sur les années sida en France, a reçu les honneurs de la presse internationale lundi.

L'équipe du film «120 battements par minute». (Lundi 5 février 2018)

L'équipe du film «120 battements par minute». (Lundi 5 février 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«120 battements par minute», grande fresque sur les années sida en France à travers le combat de l'association Act Up, a été consacré meilleur film, lundi soir, par les 23e prix Lumières de la presse internationale. Il s'est imposé également dans cinq autres catégories.

Grand prix du jury du 70e festival de Cannes, lauréat de la «Queer Palm» et parmi les grands favoris pour les prochains César, le film de Robin Campillo a raflé le prix du meilleur réalisateur et du meilleur scénario (Robin Campillo), celui du meilleur acteur (l'Argentin Nahuel Pérez Biscayart), celui de la révélation masculine (Arnaud Valois) et celui de la meilleure musique (Arnaud Rebotini).

L'académie des Lumières réunit une centaine de correspondants de presse en poste à Paris représentant une vingtaine de pays.

«Une famille syrienne» du réalisateur belge Philippe Van Leeuw a enlevé le prix réservé aux films des pays francophones, et «En attendant les hirondelles» du réalisateur algérien Karim Moussaoui, a été primé par le prix du meilleur premier long métrage.

Laetitia Dosch distinguée

«Barbara» de l'acteur et réalisateur français Mathieu Amalric s'adjuge deux trophées Lumières (meilleure actrice pour Jeanne Balibar et meilleure image pour Christophe Beaucarne).

Le prix Lumières du documentaire a distingué «Visages Villages», d'Agnès Varda et JR, tandis que «Le grand méchant renard et autres contes» de Benjamin Renner et Patrick Imbert, a reçu le prix de l'animation.

Le prix Lumières de la révélation féminine est allé à Laetitia Dosch, pour «Jeune femme» réalisé par Léonor Serraille.

L'académie des Lumières a rendu un hommage spécial à l'actrice italienne Monica Bellucci et à l'acteur français Jean-Paul Belmondo pour leur contribution au rayonnement mondial du cinéma français. (ats/nxp)

Créé: 06.02.2018, 02h45

Articles en relation

Dolan coupe le rôle de Chastain dans son film

Cinéma Le réalisateur québécois Xavier Dolan assure qu'il a dû, pour des raisons «éditoriales», couper le rôle de Jessica Chastain dans son prochain film. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...