Annaud adapte le roman de Dicker en série TV

Best-seller Le cinéaste français tourne au Québec les dix épisodes de «La vérité sur l’Affaire Harry Quebert».

Le cinéaste français Jean-Jacques Annaud donne une nouvelle vie à l'oeuvre de l'écrivain genevois Joël Dicker.

Le cinéaste français Jean-Jacques Annaud donne une nouvelle vie à l'oeuvre de l'écrivain genevois Joël Dicker. Image: Keystone / EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Forestville est en ébullition. Cette petite localité du Québec et ses 3100 habitants accueillent depuis lundi les équipes de tournage de Jean-Jacques Annaud. Ni ours, ni loup dans les bagages du célèbre cinéaste français - comme le climat canadien pourrait le laisser supposer - mais un gros roman de 670 pages paru il y a cinq ans, La vérité sur l’Affaire Harry Quebert. L’auteur, on ne le présente plus: c’est le Genevois Joël Dicker.

A 73 ans, le réalisateur de L’Ours, Le Nom de la Rose, La Guerre du feu et L’Amant prend le risque de se colleter pour la première fois de sa carrière à la télévision. De La vérité sur l’Affaire Harry Quebert, il a l’intention de tirer une série TV de dix épisodes qui sera diffusée, on ignore encore quand, sur TF1. Le tournage québécois devrait durer quatre mois.

«Le courant est passé divinement bien»

C’est RTL qui a sorti l’information en exclusivité dimanche dans son journal de midi. Jean-Jacques Annaud déclarait sur les ondes: «Je suis très heureux. Il y a eu 96 propositions, je crois que nous avons été la 97e. J’ai rencontré Joël que j’ai adoré, franchement, et son éditeur (Bernard de Fallois, ndlr), qui est un monsieur que je respecte beaucoup, un grand éditeur français.» Le réalisateur était hélas inatteignable mardi pour en savoir plus.

Il avait toutefois précisé à la radio: «Je crois que le courant est passé divinement bien. Je suis très heureux de rentrer dans son univers (celui de Joël Dicker, ndlr). Ce qui m’a beaucoup plu, c’est qu’il y a quelque chose de très personnel de sa part. Il a vécu toutes ses vacances dans la région qu’il décrit, le New Hampshire (sur la côte est des Etats-Unis, ndlr). Il est d’origine russe, et même s’il vit en Suisse, il est l’héritier de ses émotions-là.»

Ryan Gosling au générique?

La série est une production franco-américaine au casting international, pour l’heure encore secret. Ryan Gosling pourrait y jouer le rôle du protagoniste principal, Marcus Goldman. L’acteur canadien de 36 ans, qui s’est illustré dans Drive, dans The Place beyond the Pines et plus récemment dans La La Land, serait le favori de Joël Dicker pour incarner son héros. En 2014, il avait déjà été question d’une adaptation de La vérité, cinématographique cette fois. Les droits auraient été acquis par Warner Brothers, et Ron Howard aurait pris les commandes de la réalisation. Mais l’affaire ne s’est pas faite.

Pour la série télévisée, il a bien sûr été question de tourner sur la côte est des Etats-Unis, dans ce New Hamshire où Joël Dicker situe l’action de son roman - et où l’écrivain genevois, en effet, a passé souvent ses vacances lorsqu’il était enfant et adolescent. L’équipe de Jean-Jacques Annaud chargée du repérage a parcouru la région, ainsi que diverses plages du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, avant de porter son choix sur Forestville et la plage de la baie Verte, apprend-on dans le journal canadien Le Soleil. La maire de la petite localité, Micheline Anctil, et l’agent de développement économique et touristique de la municipalité, Marc Pigeon, se félicitent de ce tournage et estiment à environ 1 million de dollars les retombées économiques pour leur région.

Suspens en dix épisodes

En accolant le nom célébrissime de Jean-Jacques Annaud à celui de Joël Dicker - véritable phénomène éditorial avec, en novembre 2015, 3 millions d’exemplaires de son roman vendus, y compris les traductions - les producteurs de la série mettent tous les atouts dans leur jeu et les téléspectateurs devraient fondre sur cette série comme une nuée de sauterelles affamées. Le découpage en dix épisodes paraît un bon choix pour mettre en valeur le suspens savamment orchestré par le roman, dans lequel un écrivain débutant, Marcus Goldman, tente de disculper son ami, ancien professeur d’université et mentor Harry Quebert. Celui-ci est accusé d’un meurtre commis 33 ans plus tôt sur une jeune fille de 15 ans, Nola Kellergan, dont le squelette est retrouvé dans le jardin d’Harry Quebert. Convaincu de l’innocence de son ami, Marcus décide de lui venir en aide en cherchant à comprendre ce qui s’est passé dans cette petite ville du New Hampshire.

La vérité sur l’Affaire Harry Quebert, publié en septembre 2012 aux Editions de Fallois/L’Age d’homme, a remporté cet automne-là le Grand Prix du roman de l’Académie française puis le Goncourt des lycéens, après avoir figuré en 3e position de la sélection finale du Goncourt tout court. Trois ans plus tard, Joël Dicker a repris son héros, Marcus Goldman, dans Le Livre des Baltimore (Editions de Fallois).

(24 heures)

Créé: 15.08.2017, 18h15

Articles en relation

Annaud, 72 ans, a toujours le loup dans la peau

Cinéma Le réalisateur de «L’ours» et du «Nom de la rose» a tourné une épopée en Chine, «Le dernier loup». Plus...

Le nouveau Joël Dicker est en passe de détrôner Harry Potter

Livre «Le livre des Baltimore» de l'auteur genevois sort en avant-première en Suisse samedi 26 septembre. Les stocks en librairie atteignent des sommets. Plus...

Joël Dicker confirme son talent avec «Le livre des Baltimore»

Critique Attendu au tournant après le succès de «La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert», l'auteur genevois signe un roman captivant et intelligent. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Les intempéries paralysent une partie de la Suisse
(Image: Bénédicte) Plus...