Avec «Les oiseaux de passage», ça vole haut

CinémaCritique vidéo - Ce film colombien avait ouvert la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2018, le voici enfin.

mpleur et intimisme dans «Les oiseaux de passage».

mpleur et intimisme dans «Les oiseaux de passage». Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parcours des «Oiseaux de passage» a été sinueux. Coproduction entre le Mexique et la Colombie, ce film cosigné par Ciro Guerra et Cristina Gallego a également bénéficié de l’apport financier minoritaire de Dan Wechsler via la société Bord Cadre et de Jamal Zeinal Zade, tous deux Genevois. Sélectionné en 2018 à Cannes, ce long-métrage a fait l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs avant de parcourir les festivals un peu partout, dont celui de Locarno.

Un an après, «Les oiseaux de passage» sort enfin. Et mérite vraiment qu’on s’y attarde tant cette longue histoire – on peut même parler de fresque – évoquant les cartels de la drogue, n’aura jamais été narrée de cette manière. Structuré en plusieurs parties, le film débute au sein d’une famille d’un peuple autochtone colombien, qui va s’enrichir en fournissant de la marijuana à des hippies puis à des dealers. Mais l’affaire devient prospère et se transforme en commerce. Et donc intéresse d’autres trafiquants de drogue.

Le film lui-même change à plusieurs reprises de registre et de visage, tend vers la saga, parvient à conjuguer ampleur et intimisme sans que jamais l’un n’en pâtisse au détriment de l’autre. Ciro Guerra, qui cette année présidera le jury de la Semaine de la critique, était précédemment l’auteur d’une «Étreinte du serpent» qui avait énormément marché lors de sa sortie romande. On souhaite que ces «Oiseaux» prennent le même envol.

Créé: 16.04.2019, 22h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.