Carole Dechantre gravit des sommets mythiques

DocumentaireLa comédienne et alpiniste amateur a chuté lors de son ascension de la Jungfrau. Elle témoigne dans son dernier film, à découvrir ce soir à Vevey.

Carole Dechantre est arrivée au sommmet du Mönch et de la Jungfrau

Carole Dechantre est arrivée au sommmet du Mönch et de la Jungfrau Image: Vertiges Prod

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Carole Dechantre n’a jamais eu peur en montagne jusqu’à ce jour de 2009 où elle perd l’équilibre sur une pente raide et glacée lors de l’ascension de la Jungfrau avec son guide et l’équipe de tournage. Elle dévale 200 mètres plus bas. «La chute m’a semblé durer une éternité, explique-t-elle. J’ai eu une chance extraordinaire d’éviter les blocs de glace et les crevasses. Je ne me suis rien cassé, que des égratignures sur le visage.» La comédienne, plus connue pour son rôle d’Ingrid dans la sitcom française Les mystères de l’amour, gravit depuis 1997 les plus mythiques 4000 des Alpes sous la caméra de son mari, le réalisateur Sébastien Devrient. Après le Cervin, le Mont-Blanc ou encore le Grand Paradis – diffusés sur la chaîne Trek (anciennement Escales) –, elle présente pour la première fois ce soir au Cinéma Astor à Vevey le dernier volet de la série Montagne de rêve, consacré au Mönch et à la Jungfrau.

«J’ai insisté pour que le caméraman filme ce qu’il pouvait de l’accident et qu’il récolte mon témoignage sur le vif. Par pudeur, mais aussi par crainte de faire de la télé-réalité, les guides et le réalisateur ne voulaient pas. J’ai bataillé pour avoir ces images, car je trouvais aussi important de montrer l’accident. Il fait partie des risques de la montagne.»

La jeune femme a attendu un an avant de retourner sur les lieux. «Je ne voulais pas rester sur un échec. Par contre, j’ai perdu mon insouciance, car je sais désormais que la chute est possible.»

Vevey, Cinéma Astor
Ce soir (20 h 30)
Projection suivie d’une discussion
www.cinerive.ch
(24 heures)

Créé: 01.04.2015, 13h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.