Près de 130 films à l'affiche du Festival de film lesbien et gay

CinémaPour sa troisième édition, «Everybody's perfect», le Festival du film LGBTIQ & A de Genève propose près de 130 films du 19 au 28 septembre. Un festival unique en Suisse romande.

«Everybody's perfect», le Festival du film LGBTIQ & A de Genève propose près de 130 films du 19 au 28 septembre.

«Everybody's perfect», le Festival du film LGBTIQ & A de Genève propose près de 130 films du 19 au 28 septembre. Image: //www.everybodysperfect.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Près de 80% des films sont inédits en Suisse, se réjouissent Agnès-Maritza Boulmer et Christophe Auboin, co-présidents du Festival «lesbian, gay, bisexual, transgender, intersex, and questioning & Amis» (LGBTIQ & A). Au programme: des longs métrages, des fictions, des documentaires et des films d'animation.

Cette troisième édition d'«Everybody's perfect» met à l'honneur les droits humains avec un débat sur l'homophobie d'Etat. «Stand» du réalisateur français Jonathan Taieb raconte l'histoire d'Anton et Vlad, un couple qui enquête sur un crime homophobe. Ce film a été tourné en onze jours en Ukraine avec deux acteurs russes qui sont exilés en France depuis.

A découvrir également «In the Name of Christ», un documentaire de l'Américain Peter Friedman qui développe l'hypothèse des évangélistes responsables d'une homophobie grandissante en Russie, en Ukraine et en Ouganda. Le film est constitué d'extraits trouvés sur internet.

Les luttes homosexuelles puis transsexuelles trouvent aussi un écho avec un hommage à Marlon T.Riggs, un militant américain et son film de 1989 «Tongues Untied». Les stéréotypes seront questionnés à travers plusieurs films traitant du sport. Dans cette lignée, les spectateurs pourront découvrir «Out in the Line-up», un documentaire qui traite pour la première fois de l'homosexualité et du sexisme dans le monde du surf.

Des histoires d'amour, des histoires de genre, des témoignages notamment sur l'homoparentalité complètent la programmation. Et pour la première fois, cette troisième édition met en compétition les films avec deux prix, l'un pour le court-métrage et l'autre pour le long-métrage. Ce festival a été lancé par l'association le Gai Savoir en écho à ce qui se fait à Zurich depuis plusieurs années. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2014, 10h40

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...