Anna Gavalda, adaptation chorale

Cinéma«Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part» est au départ composé de nouvelles.

Le casting de «Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part».

Le casting de «Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part». Image: Easy Tiger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’origine de ce film, il y a un recueil de nouvelles signé Anna Gavalda, qui porte le même titre, «Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part».

Tombé amoureux de ce texte, Arnaud Viard a tenté d’en faire un scénario. Chose pas si aisée. Après plusieurs années d’écriture, il en a tiré ce film familial aux motifs choraux. Avec des hauts, des bas, des creux et des pleins. En clair, le résultat est inégal et, pour ces raisons, un peu décevant. Le casting incite pourtant à l’indulgence.

Jean-Paul Rouve le domine sans problème, aidé par un Benjamin Lavernhe qu’on aimerait voir plus souvent dans des emplois importants.

Créé: 22.01.2020, 15h27

Critique

«Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part»
Drame
France, 89'
Cote: *

Articles en relation

Celles par qui le «Scandale» arrive

#MeToo Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie se partagent l’affiche de ce film retraçant une affaire qui ébranla Fox News. Plus...

Trois choses à savoir sur… «Bad Boys for life»

Cinéma Plus de quinze ans après le deuxième volet, voici le troisième chapitre de cette saga. Plus...

«Le miracle du saint inconnu»: sacré magot et dinguerie douce

Cinéma Le réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem signe un premier long métrage réjouissant Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.