«C'est un hommage à l’œuvre de Chaplin»

CinémaXavier Beauvois, le réalisateur de «La Rançon de la Gloire», est un fan absolu de Charlot.

Pour Xavier Beauvois, les films de Charlot «sont universels; ils ne vieillissent pas».

Pour Xavier Beauvois, les films de Charlot «sont universels; ils ne vieillissent pas». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment êtes-vous tombé sur cette histoire ?

En revoyant pour la quinzième fois Les Feux de la rampe avec mon épouse, je me suis souvenu de ce fait divers. C’était suffisamment abracadabrant pour en faire un film.

Quitte à prendre ses distances avec les faits ?

Je voulais transformer ce fait divers en un conte. L’histoire d’un type qui sort de l’ombre à qui l’on dit qu’il faut arrêter de faire le clown et qui finit par le devenir. En pleine lumière.

Chaplin a toujours compté pour vous ?

Un réalisateur, un acteur, un producteur, un scénariste, un compositeur, un fondateur de studios, un homme de théâtre. C’est dingue toutes ces casquettes à la fois. Ces films sont universels; ils ne vieillissent pas.

Le ton du film hésite entre légèreté et gravité.

Le succès des Hommes et des dieux m’a permis d’avoir une liberté totale. J’ai travaillé à l’instinct. Comme un hommage aux comédies à l’italienne ou à l’œuvre de Chaplin.

On se dit presque que Chaplin aurait pu tourner cette histoire d’enlèvement de son propre corps ?

Le plan vu d’hélicoptère sur la voiture qui enlève le cercueil, c’est comme s'ils avaient libéré un génie et que cela leur donnait droit à un vœu. Le premier kidnappeur va retrouver un travail. La femme du second va être soignée. Comme si Chaplin se voyait lui-même déterré, au son de la musique qu’il avait composée. Le magazine Première écrit du film : «Les cuivres nobles et empathiques de Michel Legrand se superposent au paysage plat du canton de Vaud ». Peut-être croient-ils aussi que Benoît Poolveorde vient des sommets enneigés de Belgique.

Justement, le paysage de la Riviera

J’ai adoré. Pendant trois mois, j’étais scotché sur mon balcon montreusien avec le printemps qui arrivait. Moi qui suis contemplatif, j’ai été servi. Ce lac peut rugir à Villeneuve tout étant plat à Genève. Ou inversement. Comme dans la Normandie que j’habite, le temps change en quelques secondes. C’est impressionniste.

La musique de Michel Legrand est un personnage à part entière.

Autant s’adresser au compositeur que je préfère. C’est vrai que, comme dans les films de Chaplin, la musique est très présente. Presque comme dans un opéra.

Et le choix des acteurs ?

Le choix de Roschdy Zem et Benoît Poolveorde s’est imposé très vite. Ça se voit non que la mayonnaise prend ? C’est à la fois bizarre et magique cette alchimie entre les deux.

Comment se sont déroulées vos recherches ?

Un ami de la police française a contacté ses homologues vaudois. Qui m’ont reçu comme un prince, emmené sur les lieux du crime, montré les lettres de ravisseurs qu’avaient reçues Oona Chaplin, invité à déjeuner. Mais il a d’abord fallu l’accord préalable de la famille Chaplin.

Qui a accepté facilement ?

La fondation de famille a dû voter pour entrer en matière sur le projet. Eugène Chaplin était méfiant car cela reste une histoire douloureuse pour eux. Il a lu le scénario, vu mes précédents films et on s’est longuement rencontrés. Quand il a compris que je voulais faire un hommage à son père, il a même fini par jouer dans le film. Tout comme Dolores, la petite fille de Charlot.

Créé: 09.12.2014, 18h48

Galerie photo

Avant-première pour le film La Rançon de la gloire

Avant-première pour le film La Rançon de la gloire Le nouveau film de Xavier Beauvois raconte le vol du cercueil de Chaplin, en 1978. A l'affiche: Benoît Poelvoorde, Roschdy Zem ou encore Chiara Mastroianni. Il sera projeté en avant-première mercredi, à Vevey.

Articles en relation

«La Rançon de la gloire» suscite de grandes attentes sur la Riviera

Cinéma Tourné sur la Riviera, le film relatant le vol du cercueil de Chaplin sera projeté mercredi soir à Vevey. Les attentes sont grandes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.