Passer au contenu principal

Claude Ruey quitte la présidence de Visions du Réel

L’ancien politicien libéral, qui accompagne l’évolution du festival nyonnais depuis une décennie, s’en ira après la 50e édition de la manifestation.

Président exécutif de Visions du Réel, Claude Ruey, 69 ans, quitte son poste cette année.
Président exécutif de Visions du Réel, Claude Ruey, 69 ans, quitte son poste cette année.
ALAIN ROUÈCHE - A

En 1969, le jeune d’à peine 20 ans qui avait donné un coup de main en tant que bénévole à la première édition d’une manifestation qui s’appelait alors le Festival international de cinéma documentaire de Nyon ne s’imaginait peut-être pas qu’il présiderait, 40 ans plus tard, à la destinée d’un rendez-vous devenu Visions du Réel. Depuis 10 ans, l’ancien politicien libéral – «à tendance humaniste» aime-t-il préciser – Claude Ruey occupe le poste de président du festival et même de président exécutif à la fin de 2011, suite à l’année noire d’une édition déficitaire de quelque 200 000 fr. Désormais, Visions du Réel s’est refait une santé. En dix ans, le budget a grimpé de 2,3 millions à 3,4 millions de francs et la fréquentation a doublé, passant de 20 000 à 40 000 visiteurs par édition. Un résultat spectaculaire que l’on peut évidemment mettre au compte de la programmation inventive instaurée par Luciano Barisone de 2011 à 2017, mais qui doit aussi beaucoup à la réorganisation d’une manifestation devenue plus conviviale et recentrée dans la ville de Nyon.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.