Passer au contenu principal

«Courgette», sacré roi du festival d’Annecy

Le film de Claude Barras y a remporté deux prix majeurs.

Le réalisateur Claude Barras avec les créatures de son film: «Après trois ans de travail dans l’ombre, tout ce qui arrive m’a rassuré.»
Le réalisateur Claude Barras avec les créatures de son film: «Après trois ans de travail dans l’ombre, tout ce qui arrive m’a rassuré.»
G.BOSSHARD

Si ça continue, on va le retrouver aux Oscars. Continuant sa prestigieuse ascension, après avoir créé le buzz à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Ma vie de courgette du Suisse Claude Barras a triomphé samedi soir au festival d’Annecy. Prix de Cristal du meilleur long-métrage et Prix du public, soit les deux récompenses les plus importantes d’un festival considéré à juste titre comme le Cannes du cinéma d’animation. «Tellement d’amour», exulte Max Karli, coproducteur genevois du film, avec Pauline Gygax, pour Rita Productions, quelques heures après la cérémonie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.