Enquête en série à la «Tribune de Genève»

Série TVLe tournage de la saison 2 de «Quartier des Banques» s’est déroulé samedi dernier dans la rédaction genevoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Action, figuration! Action!» Sur le plateau de tournage de «Quartier des Banques», saison 2, l’injonction tombe un bon millier de fois en une journée. Énoncée par la belle voix puissante de Serge Musy, le premier assistant-réalisateur, elle enclenche caméra, lumières et micros, propulse chaque acteur, chaque figurant dans son rôle, impose silence et immobilité à tout ce qui respire alentour. Pas une feuille qui vole!

Pourtant il y en a, des feuilles, au quatrième étage du 11, rue des Rois, petit monde de papier sur lequel règne la rédaction de la «Tribune de Genève». Dans la première saison de la série TV produite par Point Prod pour la RTS, le réalisateur Fulvio Bernasconi avait déjà pris le dédale de nos espaces de travail pour théâtre d’une enquête en lien avec le secret bancaire et installé dans nos murs le journaliste d’investigation Luc Naville (Karim Barras).

«Un côté plus thriller»

Le voilà de retour pour tourner, samedi, cinq scènes qui apparaîtront sur les écrans romands début 2020 dans les épisodes 2, 3 et 6. Deux ans ont passé, la banque privée Grangier amorce sa mue vers davantage d’éthique et de respect de l’environnement. Luc Naville enquête toujours, sur une affaire crapoteuse de diamants spoliés en Centrafrique cette fois. «Cette saison 2 a un côté plus thriller», dévoile le producteur de la série Jean-Marc Fröhle.

Cela ne va pas tout seul pour Luc, qui s’apprête à vivre – on a nos sources – «un petit coup de théâtre» qu’on se gardera bien de dévoiler. Il a des comptes à rendre. Sa rédactrice en cheffe, qui fait son apparition dans la série sous les traits de la splendide et très glamour Noémie Kocher, le marque à la culotte: «Tu es trop impliqué, Luc. File le sujet à Marco!» – «Pas question, c’est mon sujet!» rétorque le journaliste.

La boss tourne les talons sur une menace: «Si ça tourne mal, cette fois, je ne te couvrirai pas.» Léger frisson dans le dos pour tout rédacteur qui se respecte. Convocation dans le bureau de la redcheffe, porte fermée, pour la scène suivante. Sueurs froides. «Je n’ai pas eu besoin de m’inspirer d’un modèle pour jouer le rôle de Clara», commente Noémie Kocher, qui a coécrit le scénario de cette saison 2 avec Stéphane Mitchell. «C’est une femme de mon âge, qui a mon background et vit dans un univers qui m’est familier: je lis beaucoup, j’écris beaucoup.»

Soixante-deux personnes sur le plateau

Le plateau fourmille de gens pour ce 21e jour de tournage sur les 60 que requiert la saison 2, dont le budget, révélé par Jean-Marc Fröhle, est de 5 millions de francs «en raison d’un nombre assez élevé de scènes coûteuses». Pas étonnant lorsqu’on sait qu’une petite 1 minute de diffusion à l’antenne aura nécessité 1h30 de tournage.

Samedi, 62 personnes s’activent, dont 15 figurants. Certains, comme Ivan, sont des habitués: «Trente ans au Grand Théâtre, tout de même! Un vrai régal quand on aime l’opéra. Ici, c’est plus lent, alors je révise mon allemand. L’envie de me rafraîchir la mémoire m’est venue récemment en écoutant le «Ring».

Plus de peur que de mal!

Aux manettes d’une caméra de 30 kilos arrimée à son dos par un solide harnais, Marc Zumbach poursuit Noémie Kocher et Karim Barras le long d’un couloir étroit et encombré. Par deux fois on frôle l’accident: Marc bute sur une gaine d’aération. Deux heures plus tard, la longue perche du preneur de son décroche une plaque du faux plafond. Pile aux pieds des deux acteurs!

Pas plus ému que ça, Fulvio Bernasconi déclare: «Tout se passe très bien à la «Tribune de Genève». C’est beau de tourner dans un vrai journal. Le réalisme est un des atouts de «Quartier des Banques». Au réalisateur le mot de la fin: «Cut!» assène Fulvio Bernasconi. (24 heures)

Créé: 14.04.2019, 20h30

Interview de Fulvio Bernasconi, réalisateur de la série Quartier des Banques

Interview de Noémie Kocher, actrice dans la série Quartier des Banques

Interview de Karim Barras, acteur dans la série Quartier des Banques

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.