Passer au contenu principal

Glenn Close triomphe en catimini avec «The Wife»

Déjà citée six fois à l’Oscar, l’actrice peut espérer la statuette pour son job de triomphale épouse bafouée

Glenn Close et Jonathan Pryce au sommet.
Glenn Close et Jonathan Pryce au sommet.
DR

Glenn Close, 71 ans, quatre ex-maris, une kyrielle de liaisons fatales et des états de service ébouriffants sur les planches de Broadway, les écrans confidentiels dévolus au cinéma indépendant ou les multisalles des usines à pop-corn. La New-Yorkaise perdra-t-elle sa couronne de championne des recalées à l’Oscar? Citée pour la septième fois, cette brillante comédienne trop souvent reléguée dans le sillage de Meryl Streep pourrait décrocher la statuette pour «The Wife». Sûr que cette artiste cérébrale, dotée d’une intelligence de jeu étincelante, y verrait une magistrale ironie du sort.

Face à Jonathan Pryce, elle y incarne le génie bafoué, une de ces maîtresses femmes qui, dans l’ombre, fait et défait les géants. Du moins le déclare-t-elle à la table du monarque de Suède, lors de la réception donnée en l’honneur de son époux auréolé du Prix Nobel. «Je suis une faiseuse de rois.» Si seulement. Quarante ans auparavant, quand cette romancière en herbe noue une folle passion amoureuse avec son professeur, la jeune fille sage ne s’imagine pas ce destin. La surdouée a fini par boucler les manuscrits de son laborieux amant, écrivaillon modeste, époux bienveillant. En échange, il assure le service après-vente, flambant orateur dans les médias, charismatique communicateur des sombres énergies qui perfusent son œuvre. Elle, en douce, corrige le tir, ajuste les flagorneurs et, surtout, peaufine l’écriture. Loin des caricatures revanchardes, le réalisateur suédois s’attache à la nuance. Les comédiens finissent de rendre jouissive cette mise au pilori d’une société hypocrite au creux des années 60. Un rôle comme Glenn Close sait les cuisiner, comme elle le prouva dès «Liaison fatale».

----------

Drame, Suède, 99’, 10/12, Cote: ***

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.