«Les invisibles», femmes SDF souvent ignorées

CinémaDes actrices non professionnelles se mélangent aux autres pour un drôle de contraste.

Audrey Lamy, inattendue en travailleuse sociale.

Audrey Lamy, inattendue en travailleuse sociale. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par définition, «Les invisibles» sont ceux, ou celles, qu’on ne voit jamais. Pour la circonstance, c’est au féminin que le mot s’accordera. Louis-Julien Petit, dont les premiers longs-métrages étaient passés inaperçus, situe l’action de celui-ci à L’envol, un centre d’accueil pour femmes SDF. Malheureusement, le centre doit fermer ses portes. Et les travailleuses sociales qui donnent de leur temps pour aider les autres doivent trouver rapidement, c’est-à-dire en trois mois, une solution pour la réinsertion professionnelle de toutes ces femmes dont elles s’occupent.

Sur ces bases, le film se structure paradoxalement comme une comédie sociale constituée de scénettes mettant chacune à leur tour en vedette l’une des SDF. Si celles-ci sont jouées par des actrices non professionnelles, et si possible par des femmes qui ont connu la rue, les travailleuses sociales sont incarnées par des comédiennes qu’on connaît bien comme Noémie Lvovsky, Corinne Masiero ou carrément Audrey Lamy, sans doute la plus improbable. Ce contraste, voire ce choc, crée une disharmonie qui fait terriblement sens avec le projet et renforce même la détresse qui vient se nicher dans les moments comiques contenus dans le film. C’est habile, jamais manichéen, prometteur et plein d’émotion à contresens. Un cinéma qui se donne des airs documentaires sans flirter avec le réel. Suffisamment singulier pour qu’on s’y arrête un moment.

Créé: 08.01.2019, 19h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.