Passer au contenu principal

«Joyeuse retraite» ou la comédie «Chicouf»

Michèle Laroque et Thierry Lhermitte ne se sauvent pas du désastre.

Thierry Lhermitte dans «Joyeuse retraite».
Thierry Lhermitte dans «Joyeuse retraite».
Pathé/DR

En 2001, «Tanguy» habitait toujours chez ses parents grâce à Étienne Chatiliez. Le phénomène s’aggravait l’an dernier avec «Le retour». «Joyeuse retraite» enfonce le clou – juste sur le pas de porte, comme jadis, mais ça ne fait plus rire.

Rêvant de se vautrer dans la douceur du Portugal, des bourgeois sexagénaires sont rattrapés par une vieille mère menaçant de défunter, des enfants comptant sur eux pour garder leur propre progéniture.

La famille «Chicouf», soit «chic, ils arrivent», «ouf, ils repartent», reste pénible à tous les étages. Même Michèle Laroque et Thierry Lhermitte font pitié.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.