Passer au contenu principal

Mark Ruffalo produit et tourne en eaux troubles

Le comédien a mené une bataille à la David et Goliath avec «Dark Waters».

Mark Ruffalo, producteur et acteur de «Dark Waters».
Mark Ruffalo, producteur et acteur de «Dark Waters».
DR

Comme Julia Roberts dans «Erin Brokovitch» ou George Clooney dans «Michael Clayton», les Hollywoodiens ne dédaignent pas de mener des croisades inspirées de faits réels. Ainsi Mark Ruffalo dans «Dark Waters».

En 1998, l’avocat Robert Bilott, attaché à de grosses compagnies de l’industrie chimique, est approché par un fermier de Virginie dont les terres ont été contaminées par le géant DuPont. Contre toute attente, il accepte de le défendre, ralliant 70'000 victimes empoisonnées par une eau viciée par les composantes du Teflon.

En 2017, Bilott obtenait des dommages de 671 millions de dollars. Malgré l’énormité des faits, ce film classique et efficace aura exigé toute l’énergie de Mark Ruffalo pour se concrétiser.

Ainsi, l’acteur, souvent vu par ailleurs en justicier de «Zodiac» en «Spotlight», a mué en producteur et même convaincu l’auteur Todd Haynes de le suivre, inattendu sur ce terrain. Le géant Hulk n’en aurait pas fait moins.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.