Passer au contenu principal

Observer les changements de société à l’écran

Le festival lausannois Ciné au Palais invite à repenser notre quotidien à travers 15 films ouverts sur le monde

Le docu «Planète dinosaures, les survivants», à voir samedi 2 février.
Le docu «Planète dinosaures, les survivants», à voir samedi 2 février.
BBC Worldwide

Le mot d’ordre de l’édition 2019 de Ciné au Palais est le changement. Pendant deux jours, petits et grands sont invités à observer toutes les facettes de notre société à travers une sélection de quinze films projetés au Palais de Rumine ce week-end. La majorité est destinée aux enfants de 6 à 12 ans. À chaque séance, le réalisateur ou un médiateur contextualise la thématique du documentaire.

----------

Sortir ce week-end:le choix de la rédaction

----------

Côté changements climatiques et catastrophes naturelles, les spectateurs voyageront en Asie avec «Tambora, l’éruption qui a changé le monde» (dimanche 3, 16h), qui montre les répercussions de l’éruption d’un volcan indonésien en 1815. Puis direction la Suisse avec «563, un tsunami sur le Léman» (dimanche 3, 11h). On y apprend comment la chute d’un pan d’une montagne dans le Rhône a déclenché un tsunami avec une vague atteignant 13 mètres de haut à Lausanne en l’an 563.

Des dinos et une forêt oubliée

Dans le registre de l’évolution, le documentaire anglais «Planète dinosaures, les survivants» (samedi 2, 15h) démontre l’adaptabilité de ces grands reptiles qui leur a permis de dominer le monde pendant plus de 160 millions d’années.

Enfin, dans une veine plus poétique et animalière, le dernier film de Vincent Chabloz, «Premières loges» (samedi 2, 16h45), explore la vie d’une forêt oubliée des hommes.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.