La Poste a lâché le cinéma. Quelles conséquences?

FinancementLes Journées de Soleure et Visions du Réel ont perdu leur sponsor principal. Des solutions sont envisagées.

Les Journées de Soleure, dont voici l'affiche de l'édition 2015, sont à la recherche d'un nouveau sponsor principal.

Les Journées de Soleure, dont voici l'affiche de l'édition 2015, sont à la recherche d'un nouveau sponsor principal. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fin janvier, la directrice des Journées de Soleure Seraina Rohrer annonçait, lors du 50e anniversaire de l’événement, le retrait de la Poste en tant que sponsor principal, après onze ans de collaboration. Un mois plus tard, où en est la situation? «Evidemment, la recherche d’un tel sponsor ne se fait pas du jour au lendemain. Mais je suis confiante, j’ai l’impression que nous sommes dans un domaine qui reste attractif. Et ce n’est pas la première fois que nous avons affaire à ce cas de figure.»

Depuis les années 1990, c’est même la troisième fois. Un capital est par ailleurs disponible pour ce genre de situation: les Journées de Soleure pourraient réaliser deux éditions sans trouver de second sponsor principal – le premier étant Swiss Life. «Mais nous avons bon espoir d’en trouver un d’ici l’année prochaine.» La directrice précise qu’il est dans l’ordre des choses de faire face à des changements de partenaires. «Onze ans, c’est déjà une durée honorable.»

La Poste, qui a décidé de réorienter ses activités de mécénat, quitte aussi le Zurich Film Festival et Visions du Réel, qu’elle soutenait également en tant que sponsor principal, depuis 2009, aux côtés de la Mobilière. A Nyon, des solutions sont envisagées pour les éditions à venir, si aucun remplaçant ne devait être trouvé. «Nous allons préparer un budget à l’équilibre, en coupant dans d’autres dépenses. Mais nous espérons évidemment trouver un nouveau sponsor entre-temps», note Tatiana Oberson, responsable des partenariats.

Qui souligne quand même les difficultés dues au contexte actuel: «Avec le franc fort, la situation économique instable, ce n’est pas le moment le plus adéquat. Cela dit, nous connaissons un succès grandissant, avec une augmentation de 60% des spectateurs en 4 ans. Ce sont des signaux favorables.» Quant aux montants offerts jusque-là par la Poste, impossible de les connaître. Seule information: le sponsoring représente pour les Journées de Soleure 43% du budget global, qui s’élève à 3,1 millions de francs.

Créé: 25.02.2015, 17h18

Articles en relation

L’ennui ne gagne plus le cinéma suisse

Journées de Soleure La grand-messe du 7e art suisse fête ses 50 ans et ouvre ses portes à une nouvelle vague ambitieuse. De quoi rappeler ses débuts sur un... coup de gueule. Plus...

Visions du Réel s'étend à Gland

Culture Le festival nyonnais proposera des projections dans la ville voisine lors de sa prochaine édition au mois d'avril. Une première à répondre à la demande du grand public. Plus...

Véronique Reymond primée pour un rôle télévisé à Soleure

Journées de Soleure La Vaudoise Véronique Reymond a reçu dimanche à Soleure le Prix du film de télévision suisse 2015, a annoncé le festival. Plus...

«Spartiates» remporte le Prix de Soleure

Films Le documentaire du Genevois Nicolas Wadimoff a séduit le jury des 50es Journées de Soleure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.