Passer au contenu principal

«Rémi sans famille» ou le cinéma de grand-papa

Daniel Auteuil investit le classique d’Hector Malot jusqu’au dernier poil de sa barbe vénérable. Désuet.

Daniel Auteuil à l’aise dans «Sans famille» d’Hector Malot.
Daniel Auteuil à l’aise dans «Sans famille» d’Hector Malot.
DR

De son propre aveu, le réalisateur Antoine Blossier a désiré rendre hommage au patrimoine en réanimant le classique d’Hector Malot (1878). De ce point de vue-là, ce «Rémi sans famille» pose en adaptation à peu près fidèle, en format compressé. Déguisé en musicien ambulant hirsute poivre et sel dans les campagnes occitanes, Daniel Auteuil démontre son empathie pour les monuments littéraires français, voir «Jean de Florette» ou encore «Pagnolade». Autour du feu qui s’éteint, le comédien sait faire briller les étoiles alors que la pluie tombe dans la nuit froide. Sous son manteau se blottit Rémi l’orphelin. Ce Signor Vitalis, homme solitaire, hanté par un secret de famille, a acheté l’orphelin.

Inspiré façon «Choristes», cette version le voit donner des leçons de chant au gamin, qui bientôt s’époumone dans la campagne. La voix angélique du prépubère charme jusqu’aux glaneurs qui s’arrêtent de travailler, stupéfaits par tant de beauté gracieuse. Autres hurlements dans la bande-son, ceux du singe Joli-Cœur et du chien Capi qui font toujours fuir les loups. Là encore, Malot n’avait pas eu la plume légère qui accable les petits compagnons avec cruauté. Bientôt, ces tableaux pesants d’académisme menacent de lasser. Mais voilà que la mise en scène tousse, rappelle à l’ordre avec l’urgence fiévreuse des phtisiques. La mort rôde mais l’espoir veille. Rémi va chercher sa mère biologique.

Adaptation (Fr., 109’, 8/10) Cote: *

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.