Passer au contenu principal

«Ma reum» crise dans la cour de récré

Labellisée par «Scènes de ménage», l’actrice Audrey Lamy tente la comédie de proximité sur grand écran.

À 37 ans, la pimpante Audrey Lamy a tourné près de vingt longs-métrages, décroché une citation au Molière, une autre au César. Pourtant, les neuf saisons de «Scènes de ménage» lui collent encore à la peau, aussi scotchant que la série «Un gars, une fille» où s’illustra sa sœur Alexandra. La comédie «Ma reum» ne changera rien à ces relations de «consanguinité» avec le public, tant l’acteur réalisateur Frédéric Quiring s’emploie à reproduire les situations tragicomiques du quotidien.

Plus vraie que nature, Audrey Lamy y incarne une rayonnante mère au foyer qui déchante. Son fils Arthur, 9 ans, sert de bouc émissaire à trois balèzes plus âgés qui lui piquent son déjeuner, l’humilient à l’école et lui font subir d’autres sévices de cour de récré. Face à l’injustice du combat, sa «reum» intervient et se mue en guerrière intrusive avec tant d’enthousiasme qu’elle en devient à son tour un bourreau aveugle.

Au-delà d’une conclusion qui arrachera des larmes, «Ma reum», et son verlan remis au goût du jour, participe du syndrome qui affecte nombre de comédies françaises actuelles. Comme s’ils s’improvisaient auteurs en filmant du bout de leur téléphone portable, les aspirants cinéastes semblent se contenter d’enregistrer des situations insolites. Ainsi de «Sales gosses», «Tamara» et autres récits familiaux. Le procédé confère de l’authenticité au récit, ou du moins, un air de déjà-vu. Par contre, il n’en garantit pas l’effet comique et finit par jouer de l’outrance plus que de la nuance. De là, rompue à toutes les scènes de ménage, Audrey Lamy sauve les meubles.

Comédie (Fr., 85’, 12/14). Cote: *

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.