Passer au contenu principal

«Le roi lion» se paie un lifting

Le plus beau triomphe des Studios Disney est adapté en prise de vue réelle. Avec quelques modifications très significatives de l’époque.

Classique absolu, «Le roi lion» sauve sa peau filmé en prise de vue réelle. La faute au scénario qu’Irene Mecchi, coauteur en 1994, résumait d’une formule: «Hamlet rencontre Bambi en Afrique, c’est Bamblet.» Le fantôme shakespearien du père hante Simba, qui culpabilise après sa mort. L’héritier en fuite trouvera ses Rosencrantz et Guildenstern en Timon le suricate et Pumba le phacochère.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.