Passer au contenu principal

Spielberg retombe en enfance avec Roald Dahl

«Le bon gros géant» réunit de belles pointures. Mais la féerie n’est pas à la mesure.

La petite Sophie et le géant souffleur de rêves.
La petite Sophie et le géant souffleur de rêves.
DR

L’écrivain Roald Dahl, dont le centenaire de la naissance est célébré par nombre de rééditions, a souvent inspiré. Ses contes ravissent par la modernité de leur impact, aussi satirique que moral. Ils laissent aussi une belle liberté de manœuvre aux adaptateurs. Ainsi, Danny DeVito put faire larmoyer avec Mathilda. Nicholas Roeg trouva matière à fantastique dans Les sorcières, Tim Burton l’occasion d’un délire surréaliste avec Charlie et la chocolaterie, et Wes Anderson la texture d’une animation classieuse pour Fantastic Mr. Fox.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.